Le Royaume de Galicia Index du Forum
Le Royaume de Galicia Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

ballade en ville
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Royaume de Galicia Index du Forum -> Galicia et ses alentours -> L'intérieur de la citée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dalael Argith
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 22:32 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

La Drow franchit la porte sans trop de difficultés, hormis quelques regards surpris et suspicieux de la part des gardes quand à son esclave, et se mit à flâner dans les grandes rues principales de la ville marchant la tête haute au milieu de la foule. Devant elle la foule se scindait, les gens se retournant sur son passage alors qu'elle les ignorait superbement. A la vue de la misérable créature qui trainait derrière elle les gens étaient mitigés. Certains affichaient clairement leur dégout alors que d'autre affichaient un air de pitié pour cet elfe ainsi traité. En tout cas la femme et son cortège ne laissaient pas indifférents.

Dalaël marchait, regardant de droite et de gauche, cherchant à déchiffrer les étranges écritures et pictogrammes des humains. Mais où allait elle donc bien pouvoir trouver ce qu'elle cherchait? Elle s’arrêta un moment en plein milieu de la rue réfléchissant longuement. Il fallait qu'elle trouve de l'aide pour déchiffrer ce bazar... Mais jamais elle ne se rabaisserai à demander de l'aide à une de ces races inférieures! Soudain la solution se fit dans son esprit tortueux, c'était si simple pourtant...

gurgl... Ouiiii très vénérée matrone?


Iblith! As tu faim? Très faim?


Oh oui Matrone! Voila six jours que mon ven... Gurgl !!!

Tais toi Iblith !!! Si tu veux manger alors guides moi à travers cette... cette... cet amas de pierres et trouve nous l'endroit où l'on peux faire des achats!

Le pauvre elfe gémit aux pieds de sa maitresse sous les coups de cuissarde qu'elle lui flanquait, se tenant le ventre avant de pousser un cri lorsqu'une de ses côtes céda. La Drow semblant alors satisfaite elle le laissa se trainer à quatre pattes, le suivant tranquillement sous les regards horrifiés et dégoutés des passants.

La Drow suivait son esclave jusqu'à la rue marchande où le pauvre senti son ventre se révolter sous les émanations de nourriture alors qu'il était affamé. elle s’arrêta dans une boutique où elle choisi quelques légumes et fruits en semi décomposition pour l'elfe et de la viande séchée pour elle même. Au moment de payer il s'avéra qu'elle ne possédait pas la monnaie locale et même aucune monnaie... Le commerçant se mit à lui crier dessus.

Le visage gras et remuant en tout sens de l'homme s'agitait devant ses yeux, ses postillons commençaient à l’inonder. La Drow plissa les lèvres alors que ses yeux se
rétrécirent violemment, l'homme la couvrait d'injures, la traitant de tout les noms, lui parlant d'un ton inadmissible. Lorsque l'homme leva la main, menaçant, Dalaël n'y tint plus. Ses mains s'embrasèrent subitement de longues flammes noires au foyer d'un mauve luisant.

Lolth tlu mala! Tais toi jaluk! Comment oses tu t'adresser ainsi à moi? Je vais t'apprendre à respecter une ilharess espèce de rothe !!! Ploie devant moi et demande pardon, répend toi en excuses avant que la yathrin que je suis ne décide de te confronter à notre mère à toute!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 22:32 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ace De Rubis
Chevaliers du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 36
Localisation: Près de ses frères d'armes
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 16:31 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Après avoir quitté les écuries, Ace avait décidé de se rendre en ville. Là-bas, il pourrait demander au forgeron de s'occuper de sa lame blessée. En effet, durant le trajet qui relier le royaume de Galicia à celui des siens, nombreux étaient les dangers. Son épée déjà endommagé n'avait fait que souffrir un peu plus. Saluant de nombreuses personnes au passage, il arborait un léger sourire. L'arme pourtant inutilisable qui pendait à son côté gauche suffisait à convaincre les malandrins de ne pas s'attaquer à lui et le symbole du roi plaqué sur sa poitrine lui, faisait se retourner plus d'un voleur. Il vit alors un attroupement de personnes un peu plus loin. Allons bon, ce devait être encore un de ces forains qui jouer un peu de musique en quémandant de la nourriture ou de l'argent. S'approchant d'un pas vif et s’enfonçant dans la foule à coup de coudes, il s'apprêtait à demander aux gens de s'éparpiller lorsqu'il vit alors une jeune elfe noir. Son coeur sauta un battement. Ses yeux roulèrent tout d'abord sur les formes de l'inconnue puis s'arrêtèrent sur le visage rouge écarlate qu'elle arborait. Sortant brusquement de sa stupeur, il s'oblige alors à intervenir dans le conflit.

Au nom du Roi, je vous demanderais de vous calmer sur le champs et de stopper toute magie ! ...

Venant se poster près de la jeune drow, et jetant un regard en coin au marchand, il prend de nouveau la parole :

A moins que vous ne vouliez être convoqué au tribunal...

Baissant les yeux, Ace remarque alors la présence d'un mâle elfe accroupit aux pieds de l'inconnue. Il fronça alors les sourcils. Les femmes de son espèce s'étaient toujours crues supérieures et par conséquent, elle avait la sale manie de traîner toujours un mâle avec elles... Mais ce monde n'était plus le sien désormais. Reportant son attention sur les deux personnes à ses côtés, il posa alors ses poings sur ses hanches et demanda d'un ton ferme :

Quel est donc le conflit qui vous oppose ?
Revenir en haut
Dalael Argith
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 18:09 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

La Drow venait de brûler quelques meubles dans la boutique lorsqu'un mâle vint se poster à ses cotés, il se mit à parler trop vite pour elle dans la langue des humains pour qu'elle comprenne tout, mais elle comprit qu'il lui demandait d’arrêter sa magie. Un mâle lui demandait à ELLE d'arrêter toute forme de magie! C'était la meilleure! Les flammes dansantes sur ses paumes grandirent en taille alors que ses yeux rouges n'étaient plus que des fentes. Elle prit la parole haut et fort de sa voix douce et de son ton sec et hautain.

Comment oses tu me donner un ordre jaluk?! Et je ne me calmerais que lorsque ce rothe se sera répandu en excuses à mes pieds! depuis quand les jaluk se permettent ils de parler aux yathrin? Et encore plus de lever la main sur elles sans en subir les conséquences? Je ne me calmerais qu'après avoir châtié ce rothe et récupéré les aliments que j'étais venue chercher! Quand à toi jaluk... Sois heureux de ne pas subir ma colère et restes à la place qui est la tienne!

La Drow envoya un violent coup de botte à la lamentable créature qui grattouillait la terre à ses pieds et poussa un lamentable couinement...
Revenir en haut
Ace De Rubis
Chevaliers du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 36
Localisation: Près de ses frères d'armes
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 18:31 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Ace avait décidément bien choisis son jour pour aller voir le forgeron. Résultat, il se retrouvait avec une drow en furie sur les bras. Il poussa un soupir puis se retourna vers l'inconnue avant d'écarquiller les yeux aussitôt. Il fit un pas en arrière en voyant les flammes de la jeune femme s’agrandir. En l'entendant, il comprit alors que tout ce qu'il avait réussis à faire, c'était de la mettre un peu plus en colère. Ses poings se crispèrent subitement lorsqu'il l'elfe noir donner un coup de pied au pauvre mâle qui gisait à ses pieds. Prenant sur lui et inspirant fortement, il s'inclina respectueusement devant la jeune femme.

Veuillez m'excuser...

Comment avait-elle dit déjà...?

...yathrin. Ne vous occupez donc pas de ce problème, je vais le régler pour vous. Prenez ce que vous étiez venu chercher, et soyez certaine que cet homme sera châtié...

Le chevalier, raide comme un piquet, releva doucement les yeux vers la matrone. Bien entendu, il avait menti. Il espèrait simplement pouvoir la calmer ainsi.

Puis-je vous être utile ? Je pourrais peut être vous guider à travers la ville...

*Et ainsi éviter de nouvelles catastrophes...*
Revenir en haut
Dalael Argith
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 18:56 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Dalaël haussa un sourcil devant la modestie du mâle qu'elle avait à ses cotés, elle réfléchi un moment à sa proposition puis acquiesça lentement de la tête dans sa direction pour lui signifier qu'elle était d'accord. D'un claquement de doigt elle fit bruler les sourcils du marchand et l'arrière de son pantalon, déclenchant les rires de l’assistance ainsi amassée autour d'eux. Elle ramassa un fruit pourri et pour bien finir de l'humilier publiquement le lui écrasa lentement sur le cuir chevelu, en plein sur sa calvitie, tout en lui susurrant doucement.

La prochaine fois que je passerais dans ton trou rothe... Fais moi meilleur accueil ou tu finiras aussi au bout d'une chaîne tel un iblith... Avec autant de volonté que le plus indépendant de tes fruits...

Elle tira tout doucement sur la chaîne au bout de laquelle se trainait la guenille elfe afin de tirer son visage au regard vide tout près de celui du marchand. Elle lui fit un sourire doux avant de se redresser et de tirer d'un coup sec sur la chaîne. La créature glapissante se dépêcha de ramasser les plus beaux fruits de l'étalage et de décrocher de la viande séchée des saloirs, prenant garde de ne prendre que les plus beaux morceaux pour sa maitresse et les plus bas pour lui même.

Voila ilharess... J'ai votre nourriture... Me permettez vous de me prendre de la viande?


Prends iblith... Mais que je ne te vois pas en manger sans que je te l'ai donnée! Quand à toi, yaluth... J'accepte ton aide... On verra quelle sera ta juste rétribution... En attendant il me faut trouver un sac où mettre ces victuailles ainsi que certaines herbes et enfin faire un tour dans une armurerie... Y a t'il une armurerie tenue par des Drows ici?


Dalaël saisit le bras du mâle drow qu'elle avait rencontré et le laissa la guider, l'observant d'un œil critique, détaillant sa stature, ses hanches, ses cheveux...

Revenir en haut
Ace De Rubis
Chevaliers du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 36
Localisation: Près de ses frères d'armes
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 19:17 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Ace soupira de soulagement devant l’acquiescement de la matrone. Il s'apprêtait à se relever lorsque celle-ci claqua des doigts, faisant ainsi brûler les sourcils et le pantalon du marchand. Le chevalier qui somme toute avait pour habitude d'empêcher ce genre de comportement se crispa aussitôt, mécontent de ne pouvoir agir sous peine de mettre la drow en colère une seconde fois. Remarquant alors le manège de celle-ci avec son elfe, il serra les poings et la mâchoire, prêt à exploser. Les femelles de son espèce étaient de véritables petites garces. Sortant de sa torpeur, il se retourna vers la jeune femme lorsqu'elle lui adressa la parole, acquiesçant à ses paroles.

Malheureusement, peu de drows vivent à la surface... Je crains même être le seul, à part vous, dans le royaume. Cependant, je connais un homme très habile dans ce travail... Je vous emmènerais le rencontrer... Mais pour le moment, permettez moi de vous guider jusqu'à votre prochaine étape...

A peine eut-il terminé que l'elfe noir passait son bras au sien. Le visage neutre et légèrement raide, le chevalier l'emmena jusqu'à un marchand. Sur son étalage, des besaces de toutes tailles et de toutes formes cohabitaient. Lorsque l'inconnue eut choisis, il paya le vendeur puis fis demi-tour et se dirigea vers l'herboristerie du quartier. Là aussi, il paya l'homme une fois toutes les herbes choisies. Ils prirent alors la direction de l'armurerie. Aussitôt entré, ils furent accueillis par un homme dans la force de l'âge, plutôt grand de taille et assez musclé.

Chevalier, que puis-je pour vous ?

Cette noble dame souhaite passer une commande... J'aurais un autre petit service à te demander ensuite.

Le forgeron s'inclina et reporta son attention vers l'elfe de sang, attendant qu'elle lui dise ce qu'elle cherchait.
Revenir en haut
Dalael Argith
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 23:35 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

La Drow fit ses emplettes au bras du mâle qui la servait docilement, avec courtoisie et le respect dut à son rang. Elle le suivit dans les différentes échoppes où elle remarqua qu'à chaque fois au moment de partir il échangeait quelque chose avec les humains. A sa ceinture pendait une épée dont elle sentait l'essence jusque dans ses os et son sang. Intriguée elle se posait des questions sur cette arme et se jura de le questionner. Arrivée dans la forge elle plissa les yeux en voyant qu'une fois de plus un homme se présentait à eux. Mais qu'elle rôle tenaient les femelles dans la société de ces créatures inférieures? Elle le lui demanderait. Heureusement chez l'herboriste elle avait été reçu par une humaine assez vieille pour sa race, tout juste une adolescente pour les drows... Elle avait longuement parlé avec elle, tout en respectant le fait qu'elle restait d'une race inférieure et des plus simple à réduire en esclavage.

Yaluth, il me faut un fouet articulé tout en métal... Je veux une garde ouvragée et adaptée à ma main, le corps doit être formé de parties métalliques d'une longueur de cinq à dix centimètres et comprenant des pointes sur la partie intérieur du fouet. je veux qu'il soit léger et maniable, solide, et facilement enroulable pour le tenir en main. Je veux aussi une paire de gants métalliques afin de manier mon fouet, mets y tout ton art! il doit être assortit à ma personne et à ma tenue. Fins, raffinés et implacables. Je pense que le yaluth qui m'accompagne va te demander de travailler sur l'épée qu'il porte à la hanche, elle semble mal en point. Plus qu'il ne le pense.

Yaluth? Est ce une arme de fabrication drow que tu portes à la hanche?

Elle lui adressa un sourire enjôleur tout en caressant doucement les muscles de ses avant bras du bout des doigts. Elle papillonna des yeux en le regardant droit dans les yeux de son regard de rubis, son corps ondulant légèrement alors qu'elle se détachait de son bras pour lui tourner d'un pas lent et félin autour.

Revenir en haut
Ace De Rubis
Chevaliers du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 36
Localisation: Près de ses frères d'armes
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 00:05 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Ace, restant en dehors de la conversation, haussa un sourcil lorsque la jeune elfe drow se mit à parler de lui. A sa question, il acquiesça. Un très léger frisson le parcourut à la caresse de l'inconnue. Son regard croisa alors le sien et lui apparut alors clairement les intentions de la matrone. Dans quelle galère s'était-il encore fourré...? Il l'observa un court instant, remarquant la façon plutôt féline qu'elle avait de marcher. Déglutissant, il détourna les yeux et vint présenter son arme au forgeron. Prenant la garde en main, il sortit alors l'épée de son fourreau. Du moins, ce qu'il pu en sortir. Au manche, ne restait plus que dix centimètres de lame.

Dans les bois de Brocéliande vivent des créatures insolites, toutes plus effrayante les unes que les autres... Peu de guerriers s'y aventurent... Mais je suis obligé d'y passer afin de retrouver les miens. Sur le chemin du retour il m'a fallu affronter une femelle Karak en chasse... Et malheureusement, j'y ai laissé la lame de mon épée...
Serais-tu capable de forger une nouvelle lame à partir de ce qu'il me reste...?


Le chevalier, attaché à son arme, espérait vivement que l'homme lui donnerait une réponse affirmative. Élevé chez les elfes sylvains, jamais il n'aurait cru pouvoir manier une arme drow. Et étonnamment, il en avait trouvé une dans un des royaumes voisins. Depuis, il l'avait chéri comme son plus grand trésor. La voir dans cet état le rendait dingue.
L'homme, après plusieurs minutes à tourner l'arme dans tout les sens, acquiesça finalement.


Je ferais de mon mieux... Quant à votre fouet madame, il devrait être prêt dans trois ou quatre jours. Passez le chercher à ce moment là...

Ace, restant silencieux, se retourna à nouveau vers l'elfe noire et s'inclina calmement.

Avez-vous encore besoin de moi...? Ou puis-je disposer ?
Revenir en haut
Dalael Argith
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 01:05 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Dalaël tournait lentement autour du mâle, le jaugeant du regard, appréciant ce qu'elle voyait. Il semblait plutôt bien bâtit, bonne posture, il semblait énergique et endurant... Peut être un peu ramolli par le côté gentil qu'il semblait avoir intégré... Elle l'observait toujours lorsqu'elle remarqua qu'il la regardait à son tour, il déglutit puis détourna le regard. La drow eut un sourire, il ne parvenait pas à la regarder bien longtemps, un des premiers signes de domination. elle sentait sa gêne. Lorsque le mâle se concentra sur son épée elle se rapprocha de lui discrètement, lorsqu'il dégaina son arme elle entendit un cri déchirant résonner à travers la pièce, elle sentit brusquement la souffrance de l'épée. Non parce qu’elle était brisée... Elle avait été trahie! Dalaël ferma brusquement les murailles de son esprit et dit d'un ton calme et suave.

Tu es bien ignorant de nos us et coutumes yaluth. Sauf peut être ceux que ton enseignés les elfes... Entend tu ta lame? entend tu son cri de souffrance? Ressent tu sa faim? Que sais tu d'elle? Marg'lilth t'a choisi et par ton ignorance tu l'as trahie, alors qu'elle t'a donné tout ce qu'elle avait. tu l'as laissée s'étioler, se fragiliser, et tu t'étonnes qu'elle ait cassée? Au bout de trois semaines de combat sans te nourrir ton corps ne casse t il pas, yaluth? La reforger n’assouvira pas sa faim... Et le travail d'un humain sera inférieur à celui d'une yathrin drow... non pas que je veuilles vous faire offense humain... Mais vous ne chantez pas l'essence de la lame lorsque vous forgez si?

La drow s'éloigna doucement des deux hommes en chaloupant du bassin avant de lancer au forgeron qu'elle viendrait chercher ce qu'elle avait demandé dans un délai d'une semaine, mais que les sept jours passés il le regretterait... Elle fit un léger salut de la main enjôleur au mâle en lui signifiant, sans un remerciement, qu'il pouvait disposer. Elle tira sur la chaîne au bout duquel se tenait son esclave elfe et sorti dans la rue, réfléchissant à l'endroit où elle allait aller pour se restaurer.

Revenir en haut
Ace De Rubis
Chevaliers du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 36
Localisation: Près de ses frères d'armes
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 13:25 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Ace, d'abord soulagé que le forgeron lui ai donné une réponse positive, s'était retourné pour s'incliner face à la femelle drow lorsque celle-ci s'était mise à lui parler. Relevant les yeux, il était resté béat face à son discours. En effet, ayant quitté le monde des elfes noirs à l'âge de dix ans et ayant été adopté par les elfes sylvains, il avait bien vite oublié les us et coutumes de son espèce. Son caractère était bien différent de celui des siens. Bien sur il restait vigilant et rusé, c'était sa nature après tout, mais tout ce qu'on avait pu lui enseigner chez les drows, il l'avait oublié... Se retournant vers le forgeron, il observa longuement sa lame puis plongea son regard dans celui de l'homme.

Je pense que je vais la récupérer...

Reprenant son bien, il sortit rapidement de l'armurerie, cherchant la matrone du regard. Lorsqu'il l'eut trouvé, il n'eut à faire que quelques pas pour la rejoindre. Venant se poster devant elle, il s'inclina brusquement, son épée au flan.

Veuillez m'excuser de vous importuner une nouvelle fois... Mais j'aimerais vous demander un service. Je tiens à cette arme comme si elle était mon plus grand trésor. Vous dites que la reforger ne servirais à rien... Que dois-je faire pour pouvoir la manier à nouveau ? Que dois-je faire pour ne plus la fragiliser ainsi ? J'aimerais apprendre à communiquer avec elle... J'implore votre aide, Yathrin...

Relevant simplement les yeux, le chevalier les plongea dans ceux rougeoyant de la jeune femme elfe. Il semblait déterminé et anxieux à la fois.
Revenir en haut
Dalael Argith
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 15:26 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Dalaël avait aperçu un coin de pierre au milieu duquel trônait un large banc, tout en pierre lui aussi, Elle allait se diriger vers se coin qui lui paraissait plus familier que ces drôles de battisses qui l'entourait lorsque le mâle vint à nouveau se poster devant elle. Elle l'observa de haut. Ses manières étaient respectueuses mais elle sentait bien qu'il la considérait comme son égal. Il faisait preuve de simple politesse et cela lui était tout simplement insupportable. Elle l'écouta sans dire un mot, le visage impassible.Il lui demandait... Un service? Mais pour qui se prenait il? Hum... La fin de son discours la calma quelque peu. elle réfléchit un moment puis se dirigea vers le banc de pierre sans lui adresser un mot, effleurant sa joue de sa main alors qu'elle passait à son coté. La misérable créature qui la suivait partout murmura en passant au chevalier:

Vous devriez la suivre, sir ...

La drow s’avança jusqu'au banc et vint s'y asseoir doucement, croisant ses jambes de manière aguicheuse. Elle tendit la main et son esclave vint y déposer le sac de victuailles qu'elle ouvrit et commença à en sortir de beaux fruits, ainsi que d'autres bien moins beaux, et de la viande séchée.

Revenir en haut
Ace De Rubis
Chevaliers du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 36
Localisation: Près de ses frères d'armes
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 15:41 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Ace, d'abord sûr de lui, se mit à douter en voyant la jeune femme elfe passer à ses côtés sans lui dire un mot. Lorsqu'elle l'effleura néanmoins, il fut parcourut d'un léger frisson et ferma brièvement les yeux. Se redressant calmement, il regarda la drow s'éloigner en direction d'un bas et, suivant les conseils de la créature qui la suivait, il prit la même direction. S'inclinant à nouveau, il s'assit à son tour sur le banc de pierre, attendant sagement le verdict de la matrone. Amenant son épée sur ses genoux, il l'observa longuement, plongé dans ses pensées. Qu'allait-il donc devoir faire pour pouvoir manier à nouveau son arme...? Un fin sourire étira ses lèvres lorsqu'il se rappela le jour où il avait trouvé cette épée. Pour lui, cela avait été le plus beau jour de sa vie. Car même si il avait quitté les drows, au fond de lui-même, il en restait un. Il était devenu sociable, avait appris le langage des hommes et celui des elfes sylvains puis était devenu civilisé. Mais il était fait pour le combat. C'était cela, son véritable destin.
Revenir en haut
Dalael Argith
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 15:55 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

La drow jeta à l'elfe, qui se roulait sur les pierres chaudes tel un animal, quelques fruits presque pourris et un morceau de viande séchée et salée.

Profites en iblith... Demain ce sera fruits... Je te donnerais d'autre viande dans une semaine... Peut être un peu avant si tu te comportes bien.

Dalaël commença à mordre doucement dans un beau morceau de viande sanguinolent, puis tourna légèrement le visage vers le mâle. Il apprenait vite.. Voilà qu'il attendait qu'elle lui parle au lieu d’amorcer la conversation. Elle voyait qu'il était absorbé par son arme. Normal, un mâle drow choisit par son arme ne pouvait plus s'en passer. Elle pensa à l'essence de la lame, l'âme qui avait été enfermée dans cette épée. La magie de Lolth était vraiment trop puissante pour que ces malheureux mâles ne s'en rendent même compte. Allait elle l'aider? elle y réfléchit un moment... Il pourrait lui servir de bras armé... Si elle s'y prenait bien elle pourrait étouffer les sales idées que les elfes lui avaient inculqués et en faire son bouclier dans ce monde. Un garde du corps... Ou de la chaire à trancher... Il pouvait être utile mais le gain en valait le coup...

Que sais tu des drows? Que penses tu de ceux de ta race?

Il fallait avant tout qu'elle le cerne... Qu'elle lui fasse voire la limite et la haine que les elfes lui avaient inculqués envers ceux de sa race. Qu'elle le soulève contre ceux qui l'avaient élevé..
Revenir en haut
Ace De Rubis
Chevaliers du Crépuscule

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2011
Messages: 36
Localisation: Près de ses frères d'armes
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 16:17 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

Complètement absorbé dans la contemplation de son arme, Ace n'avait quasiment plus conscience de ce qui l'entourait. Alors, lorsque la matrone lui adressa la parole, il sursauta soudainement mais se reprit aussitôt. Se tournant vers la jeune femme elfe, il l'observa longuement puis secoua la tête. Ce qu'il savait des drows ?

Je ne sais rien des miens, j'ai oublié tout ce que l'on m'avait enseigné... Je ne suis sur que d'une chose, c'est qu'ils font partis des peuples les plus vils et cruels que la terre puisse connaitre. Du peu que je connaisse, je ne peux penser que ce ne sont que des sauvages. Violent, sans pitié ni remords... C'est ce monde que j'ai voulu quitter. Et où je ne veux pas retourner...

Baissant les yeux, il vit alors l'esclave elfe se nourrir comme si il ne l'avait pas fais depuis des mois. L'être qu'il avait face à lui n'avait plus rien d'humain, ni même d'elfique. On aurait dit une créature sortit tout droit des souterrains. Considérablement amaigri, l'être semblait ne plus avoir de volonté. Il était véritablement soumis. Le montrant du menton, il croisa les bras sur son torse, le visage fermé.

Ce sont ces choses qui me répugnent le plus. Comment peut on soumettre un être aussi pacifique qu'un elfe à un tel point...?
Revenir en haut
Dalael Argith
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 18:15 (2011)    Sujet du message: ballade en ville Répondre en citant

La drow étudiait les réactions du mâle, il avait été bien formaté par les elfes... Quelle dommage. De plus ses idées sur les drows étaient entièrement faussées... Il y aurait juste pas mal de travail à faire en plus... En tout cas elle ne le briserai pas moralement, même étant un mâle ça restait un drow... Elle savait comment elle l'aurait... Dalaël ouvrit sa cape qu'elle plia soigneusement et rangea dans le sac, se penchant en direction du mâle afin de lui donner une vue imprenable sur sa chute de rein puis se redressa l'air de rien.

Tes idées sur ceux de ta race ont été faussées, yaluth. Ceux qui t'ont parlés de nous ont cherchés à te faire peur, car ils craignent notre puissance. Notre société est pyramidale. Tout en haut, Lolth la seule vrai déesse. En dessous ses créatures éthérées, puis les yathrin, ses prêtresses. Enfin les femmes drows, puis les hommes, puis les esclaves des autres races.

Les villes drows sont formées de familles. A la tête de chaque famille, une yathrin nommée matrone. Plus une famille à de filles, plus elle à de yathrin, plus puissante est la famille. Mais plus bancale est la place de la matrone. Le respect est de mise chez nous. Dans le sens hiérarchique...

Nous ne sommes pas violents. La vie dans l'Outreterre est juste plus rude qu'ici à l'exterrieur, si nous ne voulons pas disparaitre nous devons être forts! Certes notre éducation est rude, mais elle est nécessaire pour survivre. Les yaluth tel que toi sont inférieurs aux femmes car ils n'ont pas été touchés par la patte de Lolth. Les races inférieures encore moins.

Nos hommes sont là pour défendre nos villes et tenir nos foyers, les femelles sont la pour la politique et la gloire de Lolth, tu doit comprendre que nous ne pouvons pas tout faire. Nous avons donc besoin d'esclaves pour réaliser les basses tâches. De plus ça rend les prises de guerres intéressantes et non encombrantes.


Dalaël jeta un bref regard dédaigneux à l'elfe qui ripaillait salement à ses pieds. Elle le gratifia d'un sourire narquois et reporta son regard de rubis sur le mâle assis à ses cotés.

Lui? C'est un éclaireur de nos cousins sylvain que j'ai attrapé... Il allait mettre le feu à nos réserves et faire fuir notre troupeau de rothes... Il n'a eu que ce qu'il méritait... Et ne crains pas pour lui, il n'est casé qu'a moitié. Je te montrerais ce que nous appelons de vrais esclaves... Je ne te demandes pas de nous comprendre, tu m'es insignifiant... Je veux juste te faire ouvrir les yeux sur la perversité dont ont fait preuve nos cousins lorsqu'ils t'ont parlés de nous.

Et en occurrence c'est toi qui à besoin de moi. Bien plus que ce dont j'ai besoin de toi. Ta nature profonde t’appelle mais tu t'y fais sourd. Qui mieux qu'une ilharess pourrait t'aider? Mais je vois mal ce que j'y gagnerais...

La drow le fixa d'un regard profond et scrutateur... Des mots qu'il allait prononcer dépendait la suite... De ce qu'il avait compris de ce flot d'informations dépendait la suite... Allait elle pouvoir sauver un des mâles de sa race et l'utiliser où devrait elle continuer seule ses recherches dans ce trou puant?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:39 (2018)    Sujet du message: ballade en ville

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Royaume de Galicia Index du Forum -> Galicia et ses alentours -> L'intérieur de la citée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com