Le Royaume de Galicia Index du Forum
Le Royaume de Galicia Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Royaume de Galicia Index du Forum -> Le château de Grimburg -> Partie réservée aux membres de la famille royale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 16:47 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Fenrir entra tel une tornade dans ses appartements, la première pièce était tout en pierre et semblait austère, sur les murs on voyait accrochés des armes, des étendards sales, déchirés et parfois même à moitié brûlés. Dans un coin de cette pièce on voyait de lourds anneaux de métal enclavés dans le mur, juste au dessus d'une paillasse ensanglantée. Les meubles étaient simples, des armoires vitrées révélant une collection de pièces d'armures venant d'ennemis différents tous défaits par les troupes du prince, des commodes pleines de draps et autres linges nécessaires à l'entretient d'une chambre, une table et des chaises simples en bois, les coups de couteaux et la graisse qui la décoraient rappelaient un mobilier de salle de garde... Dans la pièce quelques gardes montaient la garde, tous affublés des casques a cornes de sa garde et en armes. Le Prince ouvrit à la volée une lourde porte cloutée qui résonna lorsqu'elle frappa le mur de pierre, la pièce suivante était assez grande, une large et lourde table carrée en son centre était recouverte d'une immense carte très précise peinte par le prince lui même au fur et à mesure de ses combats, les murs étaient recouverts de plans, de cartes, et de schémas de bataille, des maquettes d'engins de siège étaient éparpillées, parmi ce bazar trônaient des œuvres d'art venant de toutes les contrées alentours, des vases, des peintures encore roulées, des sculptures, des partitions... Le prince passa en coup de vent sans même jeter un coup d'œil à son travail et aux récentes stratégies élaborées par ses stratèges. Il avancait d'un pas résolu vers la troisième pièce, une chambre extrêmement bien rangée, parée de tentures aux couleurs éclatantes, un mobilier confortable et du meilleur goût, tout dans cette pièce était fait pour mettre une femme à l'aise, tout était étudié pour que quiconque s'y sente bien, se sente dans un endroit chaleureux...


S'approchant du lit, Fenrir en fit le tour pour s'approcher d'un mannequin sur lequel reposait son armure. Cette armure avait fait tremblé plus d'un général, plus d'un soldat de métier lors des guerres ensanglantées. Le prince enfila la cote de maille d'une légèreté impressionnante, fixa par dessus une paire d'épaulettes faites de plates d'acier brillant, il laça prestement ses protections de jambes et enfila son tabard sur le tout. Il sangla son bouclier dans son dos, fit pendre sa hache à son côté avant de se saisir de son casque aux immenses ailettes qu'il cala sous son bras avant de repartir en sens inverse. Il traversa d'un pas vif sa pièce de guerre, salua les gardes du sas et attacha la longue chaîne de Macha à un des anneaux avant de sortir en claquant la porte, cet après midi le prince se battrait.

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 16:47 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 17:40 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Après le départ du prince Fenrir, j'avais demandé à ce qu'on me mette en contact avec la servante privée de ce dernier. Je lui avais alors appris la nouvelle et aussitôt, je m'étais retrouvé en courte robe bleu foncé ornée d'un paon argenté. J'avais aussi été obligé de nouer mes cheveux en une natte. De la longue robe blanche immaculé j'étais passé à la petite tenue de servante. Suivit alors un discours interminable sur la façon avec laquelle je devais m'adresser au prince, me comporter et bien d'autres choses encore. Durant toute l'après-midi et jusqu'à une certaine heure avancé de la nuit, la jeune femme me mit à l'épreuve et ne cessa de me corriger impitoyablement. J'eus le droit à tout les surnoms possible. Ce n'est que lorsque ma façon de servir, de marcher et de parler fut parfaite qu'elle m'accorda cinq minutes de répit. A peine m'étais-je assise sur une chaise que déjà on me chargeait d'une tâche. Le prince n'allait plus tarder à rentrer. Comme à son habitude, il rentrait tard et aimait avoir une collation ainsi qu'un bon bain chaud.

Après être passé rapidement aux cuisines, je grimpais jusqu'à la chambre du prince et ramenais un plateau chargé de victuailles. Le déposant, comme on me l'avait enseigné, sur le côté droit du lit, je faisais alors des allers et venues avec des cruches pleines d'eau chaude afin de remplir le baquet qui se trouvait dans la salle de bain du prince, évitant soigneusement de m'approcher de la tigresse qui reposait dans un coin. J'y versais alors quelques gouttes d'huiles essentielles, pensant que cela pourrait le détendre un peu plus. Le prince était un homme qui travaillait dur m'avait-on dit. Il avait donc besoin de repos et de beaucoup de détente. L'autre servante pénétra subitement les lieux et fit le tour de la chambre. Décalant très légèrement le plateau sur le lit, elle me lança un regard noir avant de se diriger droit vers la salle de bain. Je me tenais droite comme un piquet dans un coin de la chambre, attendant son verdict. Je la vis alors revenir, furibonde. Me présentant le flacon vide d'huile essentiel, ou plutôt me le collant juste sous mon nez, elle s'écria alors :


C'est vous qui avez prit la peine d'en glisser dans l'eau du bain de monseigneur ?! Il ne me semble pourtant pas vous l'avoir enseigné ! Écoutez un peu ce que l'on vous dit, petite idiote ! Ou vous ne resterez pas longtemps parmi nous, je peux vous l'assurer. J'y veillerais personnellement...

Rouge écarlate, elle me fit signe de rester ici à attendre la venue du prince, me rappela la façon dont je devais masser le prince si il le désirait puis quitta les lieux. Je soupirais alors et, les mains croisés devant moi, patientais jusqu'au retour du prince Fenrir.
Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 18:46 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Le prince regagnait lentement sa chambre, boitant dans les escaliers, sa hanche saignant dans les couloirs... Il fini par atteindre le haut des marches et poussa la porte, les quelques hommes de sa garde présent dans le sas se précipitèrent pour lui tendre un morceau de tissu propre qu'il appliqua d'un coup sur sa blessure, il traversa sa salle de guerre et poussa doucement la porte de sa chambre. Il se traina tant bien que mal jusqu'à un large et profond fauteuil dans lequel il se laissa choir d'un seul coup, il appela Macha qu'un homme libéra et qui vint de son pas feutré jusqu'à lui. Le prince huma l'air et senti l'odeur douce et fruitée des huiles essentielles. Un bain... Un bon bain... Mais non! Sa blessure devait être soignée en priorité! Il allait appeler sa servante quand il  remarqua la présence de Gloria. Son teint était cireux mais un sourire vint tout de même envahir son visage aux traits fins.


Ainsi vous avez choisi de commencer directement? J'espère que vous ne voyez guère d'inconvénient au fait de me servir... Si jamais vous désiriez faire un tout autre métier dites le moi! Sinon ce serait vous rendre esclave que cela...

_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 19:07 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

J'étais posté dans un coin de la chambre lorsque je vis soudain la porte s'ouvrir en grand afin de laisser passer le prince. Ou très léger sourire aux lèvres, je le vis boiter jusqu'au fauteuil qui reposait plus loin et fronçais aussitôt les sourcils. Un odeur familière vint alors me chatouiller les narines. Celle du sang. Je reniflais l'air à plusieurs reprises tandis que de légers tremblements s'emparaient de mon corps. Déglutissant, je tentais d'oublier cette senteur si entêtante et d'appliquer le plus simplement du monde ce que l'on m'avait enseigné. Aux paroles du prince, je secouais doucement la tête et faisais quelques pas vers le lit où je récupérais le plateau. Je m'approchais alors et laissait échapper dans un filet de voix :

Monseigneur souhaite il une collation...? Je vais de ce pas faire quérir un guérisseur afin qu'il s'occupe de vos plaies...

Le laissant prendre le plateau, je faisais rapidement demi-tour et quittais la pièce. Quelques minutes plus tard, après avoir demandé à ce que l'on amène un guérisseur pour le prince, je prenais quelques secondes afin de calmer les battements de mon cœur. Peu après, un homme un peu vieillard et qui apparemment avait été dérangé durant son sommeil entra nonchalamment dans la chambre du prince, grommelant de mécontentement. Attendant en dehors de la pièce, je m'adossais à un mur et patientais sagement. Après une durée indéterminé et qui me parut une éternité, l'homme termina de soigner et de panser le prince Fenrir. Il quitta alors la pièce et, m'inclinant, demandait alors, d'une toute petite voix :


Monseigneur va-t-il profiter de l'eau chaude du bain ou dois-je le faire vider ?


Tout mon corps était secoué de spasmes que j'avais de plus en plus de mal à retenir. Mes lèvres tremblaient et la sueur coulait le long de mon front et de mon menton. Par moment, j'avais même tendance à chanceler. Mais que m'arrivait-il ? Quelque chose au fond de moi me hurlait de lui sauter dessus, de le mordre et de ne lui laisser aucune goutte de sang dans les veines. J'avais une chance de recommencer une nouvelle vie et déjà, j'avais des difficultés. Mais qu'allais-je donc devenir...?
Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 19:58 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Le prince fut surpris et gêné de son changement si brutal. Il la vit sortir avec un froncement de sourcil, un guérisseur? allons bon! Encore un de ces vieillards boitant qui sentaient la mort et le souffre à des mètres à la ronde... Fenrir se leva doucement et se traina jusqu'à une commode qu'il ouvrit et dont il sorti une ceinture. Il marcha jusqu'à son coutelas qu'un de ses hommes venait de lui remonter et s'en empara, ses hommes le connaissaient bien... Il se rassi vivement lorsqu'on lui annonça la venu du vieillard décati qu'il observa d'un regard noir et plein de fureur. 


Le pauvre vieillard tremblait d'ainsi se retrouver face à son prince qu'on disait cruel avec certains hommes. Et visiblement il avait l'air mécontent de sa présence. Merci bien la servante! Le pauvre homme sortit un onguent de sa poche et se proposa de l'appliquer mais le tournoiement de la hache du prince lui intima de ne pas s'approcher. Le prince le congédia d'un ton poli mais ferme, le remerciant de la rapidité avec laquelle il était venu mais ses services n'étaient pas nécessaires. Le vieillard tremblant sorti de la pièce alors qu'un soldat apportait un brasero au prince qui plaça la lame de son coutelas dans les flammes. Le prince attendit quelque peu puis mordit dans sa ceinture en se saisissant du manche de son arme et approcha la lame de la plaie sanguinolente avant de l'appliquer brutalement dessus. Il mordit avec force le cuir de sa ceinture alors que le métal rougit brulait sa peau et cicatrisait la plaie qui lançait douloureusement sa hanche. Macha poussa un rugissement avant de venir lécher la plaie cautérisée lorsque Fenrir retira la lame... Le prince essuya la larme qui perlait au coin de son oeil.



La jeune femme qui venait d'entrer à son service entra à nouveau et lui proposa de vider son bain. Il mit un certain temps avant de lui répondre.



Laissez moi soigner ma cuisse et j'irais au bain. Je refuse de gaspiller un travail que vous avez effectuée avec autant d'application. En général je permets à ma servante de profiter du bain avant que je ne le remplisse de poussière et de terre si cela vous dit... Et puis je vous poser une question? Pourquoi parce que vous travaillez pour moi avez vous changé votre manière de parler? Vous l'a t'on demandé? Je n'aimes pas contraindre ma servante personnelle, vous êtes libre de me parler normalement du moment que vous êtes aussi respectueuse que je le serais envers vous. Je ne tiens pas forcément à marquer un trop grand écart entre nous. Puis je vous faire une entière et totale confiance?

Le prince se rendait bien compte qu'il passait soudainement du coq à l'âne mais il avait une idée derrière la tête. Pendant qu'il lui parlait la lame avait à nouveau chauffée dans le braséro et il défi les protections de ses jambes avant de se lever difficilement pour retirer son pantalon de cuir et de se saisir du manche du coutelas à la lame rougeoyante avant de l'appliquer à plat sur la blessure de sa cuisse en mordant à nouveau dans sa ceinture.

_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 20:23 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Tremblante, les mains jointes, je venais à nouveau de pénétrer dans la chambre du prince. Debout à l'autre bout de la pièce, je relevais doucement les yeux et les rabaissais aussitôt, me rappelant ce que l'on m'avait enseigné. Ne jamais regarder le prince dans les yeux, se contenter de garder la tête basse et ne pas hésiter à lécher la poussière par terre si il me le demandait. Néanmoins, à ses paroles, je ne pu que relever la tête. En le voyant approcher la lame rougeoyante d'un coutelas de sa plaie, j'écarquillais les yeux et ouvrais en grand la bouche. Trop tard. Détournant brusquement les yeux, je grimaçais et me pinçais les lèvres. Je m'inclinais alors subitement avant de lâcher :

Monseigneur, ne m'offrez jamais votre confiance... Je la trahirais tôt ou tard, sotte que je suis... Et puis... en ayant confiance en une personne bien inférieure à vous, les gens risqueraient de parler sur vous... Je ne souhaite pas être celle qui salira votre honneur...

Je restais alors silencieuse, consciente que jamais je n'aurais du lui parler ainsi, et évitant de répondre à ses autres questions. Si l'autre servante avait été présente, je me retrouverais déjà dans une cellule du donjon, une marque de cinq doigts sur la joue. Je me redressais alors et, faisant comme si de rien n'était, je m'approchais du prince tout en gardant la tête basse.


Souhaitez-vous aller directement au bain ou un massage vous ferez-t-il plaisir ?

Les yeux baissés, les mains jointes devant moi, mon corps s'était lentement calmé et désormais, seul quelques légers tremblements m'agitaient encore. Les lèvres pincés, j'essayais de me convaincre que mes paroles avaient été juste et qu'ainsi, peut être que le prince serait capable de me repousser si un jour je venais à perdre le contrôle de moi-même. Avoir la confiance de quelqu'un signifiait pour moi que l'on était ami. Et vouloir vider son ami de son sang, c'était mal. Je savais qu'au fond de moi, si le prince et moi avions été amis et que je venais à lui sucer son sang, je ne supporterais pas bien longtemps ce souvenir.
Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 16:57 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Fenrir leva un sourcil à la réponse de la jeune femme... Une question d'honneur? Voila qu'on lui avait tellement monté le bourrichon que cette malheureuse ne faisait plus la différence entre les offenses que l'on pouvait faire à un honneur. Il sourit avant de froncer les sourcils en la voyant devenir à nouveau servile. Que donc lui avait bien dit cette perfide servante? Il fit semblant de réfléchir à sa proposition, connaissant déjà la réponse qu'il allait lui faire.

Levez la tête je vous prie... A moins que vous ne trouviez vraiment un intérêt extrêmement prononcé pour les boisures du plancher... De plus sachez que faire confiance en une personne "inférieure" comme vous dites est possible. A mes yeux vous ne m’êtes pas inférieure, vous n'avez juste pas le même métier et les même responsabilités. De plus les personnes de riches familles ont très souvent parmi leur domestiques un ou une domestique en qui ils peuvent placer leur confiance, une personne qui leur est fidèle, une personne qui peux prendre le rôle de confidente...
Voyez vous... Ma servante personnelle est bien trop langue de vipère pour que je me permettes de lui ouvrir mes pensées... Elles pourrait un jour ou l'autre l'utiliser contre moi. Vous n'avez plus de passé, plus de famille connue, je vous ai offert une nouvelle vie, un métier, un endroit ou dormir, de la nourriture, que pourrait on vous proposer pour vous inciter à me trahir? Enfin je vous laisse y réfléchir...

Je vais vous donner un seul ordre puisqu'on vous à dit de respecter le moindre de mes ordres: Soyez naturelle en ma présence.
Ensuite allez donc vous baigner avant que l'eau ne soit froide et que je puisses y aller après vous. Et pour répondre à votre question...

Le prince marqua un long silence, un sourire fixé sur les lèvres.

Vous même, désirez vous un massage avant votre bain?

_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 20:04 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

J'étais droite comme un piquet, les mains jointes devant moi et les yeux rivés au sol. Je me pinçais doucement les lèvres, écoutant le prince jusqu'au bout. Au fond, il n'avait pas tord et je le savais. Seulement voilà, j'étais dans un état instable où, j'en avais la quasi-certitude, j'étais capable d'aller jusqu'à tuer simplement pour me nourrir. Aussi, je cherchais à éloigner le prince Fenrir de moi, d'où mon insistance pour le bain. Relevant les yeux lorsqu'il marqua une pause, je plongeais alors  mon regard dans le sien tandis que lentement un léger sourire venait étirer mes lèvres. Je m'apprêtais à répliquer lorsqu'il poursuivit et j'ouvris alors des yeux rond à sa proposition. Mon vissage se teinta alors de rouge écarlate et à nouveau, je baissais les yeux, gênée. Je bégayais longuement, la lèvre inférieur tremblante, puis secouais doucement la tête.

C'est... c'est très gentil de me proposer cela mais... c'est mon travail et pas le votre.
Comme vous l'avez dit un peu plus tôt, rien ne pourrait me convaincre de vous trahir... Ce que voulais dire, c'est que je pourrais le faire involontairement... Bien involontairement, croyez-moi... Je vous demanderais juste d'être... prudent...


Basculant d'un pied sur l'autre, je restais un moment à fixer le plancher lorsque je me rappelais les paroles du prince. Me redressant subitement, je m'inclinais brutalement puis filais vers la salle de bain. Je fermais doucement la porte derrière moi et m'avançais vers le baquet d'eau chaude. J'y trempais les doigts et souriais avant de faire glisser les bretelles de ma robe et de la glisser au sol. Une entièrement nue, je me glissais à l'intérieur avec délice, m'enfonçant l'eau jusqu'au menton. Après avoir défait ma natte, je me lavais rapidement, me séchais puis enfilais de nouveau mes vêtements. Je me raclais alors la gorge et pénétrais pour la énième fois la chambre, un petit sourire aux lèvres.

Le bain est libre...

Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 16:07 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Le prince sourit de son désarroi et caressant doucement Macha il l'observait. Il l'écouta et la suivit du regard lorsqu'elle disparu prestement dans sa salle de bain. Il se leva et ouvrit doucement un coffre dont il sortit une légère armure de cuir et de maille (voire avatar) qu'il disposa sur le coffre une fois celui ci refermé. Il marcha jusqu'à une armoire qu'il ouvrit et dont il sortit son arc et ses couteaux de lancer. Il se saisit du tout et vint le déposer sur la tenue précédemment sortie. Lorsque la jeune femme revint il lui sourit avant de se diriger dans la salle de bain, disparaissant à moitié il garda la tête dans l'embrasure le temps de lui glisser à l'oreille:

Ce n'est pas plus votre travail que le mien, 'est celui de ceux qui savent le faire. Et je masses très bien...

Le prince rit avant de disparaitre dans la salle de bain pour prendre un bain rapide mais sérieux, Fenrir ne rigolait pas avec l'hygiène. Ni avec la sienne ni avec celle de ses hommes en campagne. Les maladies s’attrapaient par manque d’hygiène et il le savait. Le prince sortit de la salle de bain une serviette noue autour de la taille, son torse fin mais musclé, ses cicatrices blanches visibles sur sa peau halée. Il se dirigea vers le coffre et entreprit de se vêtir rapidement, il passa son arc en bandoulière, disposa ses différents couteaux à leur place et se dirigea vers le mur dont il détacha une fine et longue lance. Il marcha jusqu'à la fenêtre qu'il ouvrit, grimpa sur le rebord et se souvenant de la présence de la jeune femme se retourna pour lui glisser tout doucement:

Veuillez je vous prie convoquer des laquais pour s'occuper du vidage du bain, ce n'est pas votre tâche... Après vous pouvez disposer librement de votre temps ce soir... Par contre, faites moi envoyer celle qui vous à formée... Une heure après le chant du coq. Je n'aime pas que mes ordres ne soient pas réalisés comme je l'entend...

Le prince fini sa phrase avec un froncement de sourcil avant de se laisser glisser à l'extérieur par la fenêtre, disparaissant brutalement à la vue de la jeune femme, pour qui il venait tout simplement de sauter du haut de la tour à plus de 100 mètres du sol.

_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 16:57 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

A peine étais-je entré dans la chambre que je vis le prince se diriger vers moi pour enfin pénétrer la salle de bain. Puis, à ses paroles, je me retournais brusquement vers lui et, rouge écarlate, me mettais à bégayer des excuses plutôt confuses. Soupirant alors qu'il fermait la porte, je me retournais et m’avançais lentement vers la fenêtre. La nuit était déjà tombé et dans le ciel, seule l'astre lunaire et ses étoiles éclairaient maladroitement le royaume. Mon regard se perdit peu à peu dans le vague et mes pensées dérivèrent. Peut être que là, quelque part dans le royaume, se tenait une famille à qui j'appartenais. Me sentant soudain seule, je baissais les yeux au sol et tandis qu'une larme coulait le long de ma joue, mes doigts vinrent se refermer sur le pendentif en forme de clé que je portais autour du cou. Puis soudainement, la porte de la salle d'eau s'ouvrit et laissa le prince pénétrer à nouveau la chambre. Je sursautais et essuyais rapidement mes larmes avant de me retourner. Voyant la tenue dans laquelle était le prince Fenrir, je fixais le planché et déglutissais. Ce n'est que lorsqu'il m'adressa la parole une seconde fois que je levais les yeux. Ces derniers s'arrondirent comme des soucoupes lorsque je vis qu'il se tenait sur le rebord de la fenêtre grande ouverte. J'entrouvris brusquement les lèvres et laissais échapper un cri en le voyant sauter. Je me précipitais alors vers la fenêtre et regardais au sol. Mais rien n'y fit. Il faisait bien trop sombre pour distinguer quoi que se soit. Quittant les appartements du prince à toute vitesse, j'attrapais une cape qui traînait dans un coin et l'enfilais avant d'aller jusqu'en dessous de la fenêtre de chambre du prince. Rien. Choqué et surprise, j'eus soudain une révélation. Si il ne s'était pas écrasé au sol comme je l'avais prévue, c'était qu'il était encore vivant. Il avait donc cherché à quitter l'enceinte du château le plus discrètement possible. Mais pourquoi ? Prise d'une curiosité malsaine, je reniflais subitement l'air et tournais la tête sur ma droite. Décidé, je quittais à mon tour le palais.
Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 23:13 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Le prince se hissa par la fenêtre de sa chambre avant de se laisser basculer à l’intérieur, sa douleur à la hanche s'étant réveillée lors de sa montée le long de la tour. Le souffle court il resta un moment allongé sur le sol haletant. Quelques minutes après, une fois son souffle récupéré, Fenrir se redressa doucement et s'appuyant aux meubles avança jusqu'au meuble où il rangea sa lance après avoir lentement et avec application nettoyé la pointe et le manche ensanglantés. Il retira son haut qu'il jeta sur le coffre et se mit à étudier sa blessure... Il devait faire vite pour être présent au mariage!



_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 23:29 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

J'avais suivis aveuglement le prince jusqu'à sa chambre, empruntant plutôt les escaliers. J'étais consciente de ma soif mais inconsciente de ce que je faisais. Ou plutôt de ce que je m'apprêtais à faire. Poussant légèrement la porte de la chambre du prince du bout des doigts, je pénétrais dans la pièce, le regard vide et les lèvres entrouverte. Sans doute ne m'avait-il pas entendu, étant dos à moi. J’avançais alors dans sa direction d'un pas lent et laissait glisser lentement la cape au sol. Je m'arrêtais soudainement, fermant les yeux et reniflant doucement l'air, puis fit les derniers pas qui me séparaient de ma future victime. Me plaquant soudainement contre son dos et refermant mes bras autour de son torse, je respirais longuement son odeur, les yeux clos et sur la pointe des pieds. Ma langue passa brièvement sur mes lèvres, juste avant que je ne vienne planter mes crocs dans le cou du prince. Mes yeux d'un bleu glace s'ouvrirent alors en grand, laissant entrevoir une lueur étrange. Ce nectar qui coulait le long de ma gorge me semblait si... somptueux, royal. Un pur délice. Avalant goulûment le liquide rougeâtre, j'en laissais quelques gouttes couler le long de mon menton. Cela faisait si longtemps... Il y avait si longtemps que je n'avais pas goûté au sang humain. Buvant plus que j'en avais besoin, je lâchais lentement ma victime, m'éloignant doucement d'elle. Je fis quelques pas en arrière et tandis que mon regard reprenait une apparence normal, je compris alors ce que j'avais fait. J'avais mordu le prince. J'avais sucé son sang avidement. Me laissant alors tomber sur les fesses, je me mis aussitôt à sangloter et a bégayer des excuses incompréhensibles.
Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 00:09 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Fenrir papillonna des yeux un moment, se balançant d'avant en arrière... Que lui était il donc arrivé? Il ferma doucement les yeux et essaya de se rappeler ce qui venait de se passer, impossible. Il chuta à genou et porta une main à son cou qu'il sentait mouillé, il s'essuya et levant la main devant ses yeux il vit du sang... son sang! Il tourna la tête de droite et de gauche cherchant un éventuel agresseur qui se rirait de lui mais ne perçut que la jeune femme sanglotant dans un coin. Gloria? Le prince se saisit de son couteau et le posa rapidement dans le braséro, et allez une de plus... Il ramassa prestement deux serviettes blanches et s'en posant une sur les deux creux qu'il avait dans le cou se précipita vers la jeune femme.

Gloria! Allez vous bien? Qui vous à fait ça?

Le prince essuya le sang que sa jeune servante avait sur le menton et les lèvres, croyant à une blessure à la bouche. Qui donc avait osé frapper une femme? Qui donc avait levé la main sur cet adorable oiseau et sur sa propre personne? Qui que ce soit... Il le paierait... Le prince tenait le menton de la servante relevé et la prit doucement dans ses bras, la berçant pour doucement calmer ses pleurs, tout doucement dans le creux de son oreille il lui murmurait des paroles rassurante... elle n'avait plus rien à craindre, il était là et la défendrait...

_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 00:21 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

J'étais assise au sol, complètement pétrifié. Mes larmes ne cessaient de couler et bientôt je vis le prince s'approcher de moi à travers ma vision qui devenait de plus en plus floue. Levant un bras et cherchant d'abord à me protéger, j'écarquillais les yeux lorsque le prince se mit à essuyer le sang qui coulait le long de mon menton. Surprise, je restais immobile et me laissais faire docilement. Je n'avais de cesse de le fixer et mes larmes elles, coulaient de plus belle. Sans aucune réaction, je me laissais prendre dans ses bras et venais même m'y blottir. Ses paroles rassurantes firent bientôt leur effet et lentement je me calmais. Sans bouger un cil, je déglutissais puis repoussais légèrement le prince pour pouvoir plonger mon regard dans le sien. Je détournais apidement les yeux tandis que le rouge me montait aux joues.

Vous... Vous ne m'en voulez pas...? Vous n'allez pas me tuer...? Me châtier...?

La jeune femme que j'étais avait le coeur brisée d'avoir ainsi trahie la confiance d'un homme qui s'était montré aussi attentionné envers elle. Mais qu'allais-je donc devenir ? Je ne pouvais rester au service du prince, sous peine de recommencer ce que j'avais fais un peu plus tôt. Et puis... j'étais une créature du diable. Une buveuse de sang. Qu'allais-je donc pouvoir faire de ma vie...?
Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 18:01 (2011)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône Répondre en citant

Le prince resta un moment interloqué aux paroles de la jeune femme qui baissait pudiquement les yeux devant lui. Il chercha dans sa mémoire ce qu'elle avait bien put lui faire pour qu'elle craigne ainsi un châtiment de sa part. Impossible... Le temps entre le moment où il avait retiré son haut et celui où il s'était vu dans cet état semblait avoir disparu dans un immense trou noire. Il ôta la serviette ensanglantée de son cou en se redressant doucement.

Je ne vois aucune raison valable de vous en vouloir Gloria...

Le prince saisit la garde de sa dague et la porta doucement à ses yeux... Se pourrait il que...? Oui! Il lui semblait la voire bien plus nettement qu'avant. Il tourna son regard de droite et e gauche, observant la pièce sombre comme s'il s'était trouvé en plein midi. Que lui arrivait il? Une odeur sucrée et de fer vint émoustiller son nez, le regard devenu subitement rouge du prince se porta sur la serviette ensanglantée à ses pieds. Des crocs lui avaient poussés et une subite faim animale de sang l'habitait.

Intéressant...

Le prince porta la lame rouge de la dague à sa gorge, il la posa en serrant les dents sous la brûlure. Macha entra dans la pièce en poussant la porte du museau. Fenrir l'observa, sa manière chaloupée et féline, musclée attirait son œil et le fascinait. Voila qu'il comprenait un peu mieux sa tigresse. Il s'accroupit et plongea son regard droit dans celui de son amie. elle vint lui donner un petit coup de truffe et grogna gentiment. Le prince porta son regard vers la jeune femme qui était restée assise là où il l’avait laissée.

Se pourrait il que...


_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:40 (2018)    Sujet du message: Chambre de Fenrir Fowl, prince cadet et défenseur du trône

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Royaume de Galicia Index du Forum -> Le château de Grimburg -> Partie réservée aux membres de la famille royale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com