Le Royaume de Galicia Index du Forum
Le Royaume de Galicia Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le bureau du roi.
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Royaume de Galicia Index du Forum -> Le château de Grimburg -> Partie réservée aux membres de la famille royale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Domovoï Fowl
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 189
Localisation: au chateau

MessagePosté le: Dim 7 Aoû - 15:11 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Je rentrais de chez mon cousin où j'avais passé quelques jours pour me ressourcer. L'annonce de mon mariage prochain lui avait procuré une grande joie et nous avions fêté l'événement dignement en vidant quelques une de ses petites bouteilles. Je ne serai jamais parti si je ne lui avais pas fait la promesse avant. Elle m'avait horriblement manqué et je n'avais eu de pensées que pour elle. Aussi je décidais d'accélérer les choses et j'avais profiter de ce petit interlude pour passer prévenir notre bon vieil abbé que je comptais bien me marier le samedi même de ma rentrée. Le pauvre avait bondit en jurant qu'il y avait tout un tas de papier et de cérémonies avant, qu'il fallait qu'il nous prépare , nous confesse, etc....Tout un tas de chose qu'une grosse bourse avait réglé immédiatement. Puis j'étais passé chez le tailleur et l'avait convoqué pour demain matin. Je lui avait donné carte blanche . Je voulais que ma Lino se fasse plaisir quel qu'en soit le prix. Je tenais à ce que jour reste inoubliable pour elle. Là aussi une grosse bourse bien remplie avait fait taire les cris du tailleur qui râlait qu'en trois jours il ne pourrait pas faire de miracle. Trois jours.....Mais c'était énorme et bien trop long à mon gout. J'avais hâte que nous soyons mariés et enfin réunis à tout jamais. j'avais dit à Cameron de me suivre et je lui flanquais un énorme bouquet de roses dans les bras.

"Cameron, porte ce bouquet à ta future reine. Dis lui que son plus fidèle et ardent serviteur est rentré. Dis lui que je l'aime et que j'aimerai, si elle le veux bien que nous dinions ensemble ce soir."

Puis je convoquais mon fidéle et intrépide Major d'homme, Durzo . Je lui expliquais pour le mariage , le repas et le nombre de convives que nous recevrions.

"Que notre roi me pardonne mais en trois jours seulement....."

"Durzo!! Tu ne m'as jamais fait défaut . Ce n'est pas ton roi qui te le demande mais c'est l'homme . Ce doit être le plus beau jour de sa vie . Tout doit être parfait et je suis sur que tu es l'homme de la situation."

Durzo sourit puis s'inclina.

"Mon roi peut compter sur moi. Je ferais en sorte que ce jour ressemble à un conte de fée..."

Je lui serais la main fortement .

"Je te remercie mon ami et je te donne carte blanche pour le repas, les invités, le bal et tout ce que j'oublie mais que je sais que toi tu y pense..."

Une fois qu'il fut sortit, je me déshabillais rapidement et me plongeais dans un baquet d'eau bien chaude. Pas question de sentir la sueur pour ma bien Aimée. Je m'étais assoupi profitant un peu de ce repos quant une voix me fit sursauter. Je me retournais et reconnu la servante avec qui j'avais .....Un soir ou je m'étais oublié....

"Mon seigneur et maitre aurait il besoin de mes services ?? Je suis à son entière disposition....

Je voulut lui expliquer que je n'avais nullement besoin d'elle mais elle ne m'en laissa pas le temps et se saisit du savon avant de se mettre en devoir de me laver.
J'étais piégé et n'osais  plus bouger. Sur que si je sortais du baquet, elle en profiterait davantage...Mais pas question pour autant de la laisser faire.Je fis une prière muette pour que ma belle n'arrive pas à ce moment et me fis la promesse de donner des ordres pour mettre bon ordre à tout ça.Pour l'instant, je m'évertuais à remonter ses mains qui glissaient bien trop lentement mais surement vers mon entre jambe...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Aoû - 15:11 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Michiyo Lino
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 185
Localisation: Dans l'ombre de son roi
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Aoû - 22:00 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

J’arrivai enfin, un jeune garçon m’avait mené au bon endroit. Je lui remis une pièce en or pour le remercier et il resta un moment à me fixer avec un grand sourire avant de filer en bondissant. Reprenant mon sérieux, je frappai doucement et entrai sans attendre que l’on m’y invite. Fouillant la pièce du regard, je ne le vis pas et me dirigeai vers une petite arche qui devait sûrement donner sur une autre pièce. Je m’arrêtai et un sourire amusé se dessina sur mes lèvres devant la scène qui se déroulait face à moi. Je me raclai la gorge et la servante se retourna avant de pâlir. Elle retira aussitôt ses mains du baquet et s’inclina en balbutiant. 
  
« Je vous remercie d’avoir pris soin du Roi mais je vais m’occuper du reste. Vous pouvez disposer. » 
  
Même si un sourire poli jouait sur mes lèvres, une lueur glaciale brillait dans mon regard et la servante fila sans demander son reste. Je ne pris pas la peine de m’assurer qu’elle fut bien partie, je n’en avais pas le moindre doute. D’un pas lent et souple, je vins me placer face au roi, les mains sur les hanches. 
  
« Bonsoir moi Roi. Ce voyage fut-il si long que vous aviez besoin si promptement d’une compagnie féminine ? » 
  
Je me mordais les joues pour ne pas rire devant son expression et dus me retenir pour ne pas sauter dans le baquet.
_________________
Revenir en haut
Domovoï Fowl
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 189
Localisation: au chateau

MessagePosté le: Dim 7 Aoû - 22:40 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Alors que je me débattais avec la servante j'entendis des pas feutrés et reconnu aussitôt ce parfum que j'aimais tant. Je palis avant même d'entendre le son de sa voix. Qu'allait elle pensait de moi en me voyant ainsi? Puis je la vis en face de moi et je palis davantage devant son expression.Je bredouillais pour m'excuser.

"Mais....Ma reine, je vous assure..Je cherchais d'ailleurs à m'en débarrasser quant vous êtes entrée. Je n'ai rien demandé ....C'est..C'est elle qui m'a sauté dessus!! Je ne faisais que me défendre. "

puis je sortais du baquet et posais un genou à terre, l'air triste.

"Mon ange, comment pouvez vous me dire cela? Je suis parti deux horribles et longues semaines pendant lesquelles je n'ai eu de cesse de ne penser qu'à vous. Je veux bien être transformer sur le champ en crapaud si je vous ai été infidèle...."

Puis lui prenant la main et l'embrassant.

"Mon cœur ne bat que pour toi, Lino. "

Je l'attirais doucement contre moi et frottais nos nez.
Revenir en haut
Michiyo Lino
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 185
Localisation: Dans l'ombre de son roi
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Aoû - 22:47 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Mes yeux s’embuèrent tellement j’avais envie de rire devant sa mine déconfite. A ma grande surprise, il sortit de l’eau et je laissai mon regard caresser son corps. Voilà que le roi s’agenouillait devant moi, je soupirai. Un long frisson remonta le long de mon échine à son baiser et je me sentis rougir. Je me laissai faire et me retrouvai à genoux face à lui. Le frottement de nos nez me fit glisser et je ne pus tenir plus longtemps. 
  
« Je plaisantais Domovoï. Je n’ai jamais douté de toi et ne le ferai jamais. » 
  
Glissant ma main sur sa nuque, j’approchai son visage du mien et pris ses lèvres avec douceur. Aussitôt je sentis cette délicieuse chaleur m’envahir et m’enhardis. Le souffle court, je me détachais et me noyai dans son regard. 
  
« Je suis si heureuse que tu sois rentrée. Tu m’as tellement manqué. Ton voyage s’est bien passé ? » 
  
Je me lovai contre lui avec bonheur et enfoui mon visage dans le creux de son cou. Ma main glissa dans son dos en une douce caresse alors que ma bouche dévorait sa peau de baisers.
_________________
Revenir en haut
Domovoï Fowl
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 189
Localisation: au chateau

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 17:08 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Je sentis une douce vague de chaleur m'envahir et je frémis sous sa caresse. Je la laissais faire, gémissant doucement sous ses baisers. Puis je glissais à mon tour ma tête dans son cou, m'enivrant de son parfum. Je caressais ses cheveux pendant que je lui mordillais doucement les épaules puis sa gorge. Je m'approchais de son oreille et lui susurrais.

"Comment veux tu que mon voyage se passe bien puisque tu n'étais pas avec moi. Ce fut d'un ennui mortel mon ange...Mais maintenant que tu es là...Je crois que je vais profiter un peu de toi."

Je me relevais et l'aider à faire de même. Puis je passais dans son dos et me mis en devoir de dégrafer sa robe pendant que mes lèvres couvraient sa nuque et ses épaules de baisers brulants. Lorsque enfin elle céda, je lui mordillais le lobe de l'oreille et ajoutais d'une voix rauque et chaude.

"Vous me rendez fou chevalier Lino. Je vous désire comme jamais je n'ai désiré une femme."

Je la pris dans mes bras et je l'emportais dans le baquet ou je la déposais délicatement. Je pris ses lèvres avidement pendant que mes mains se perdaient sur son corps, caressant ses seins au galbe parfait, flattant ses fesses si .... accueillantes.Je m'assis dans le fond du baquet et l'attirais à moi. Je sentis ma virilité durcie frottait  contre l'entrée de sa fleur. Je la plaquais un peu plus contre moi, profitant de la douceur de sa peau sur la mienne. Mes baisers se furent plus osés et je titillais maintenant de ma langue la pointe durcie de ses seins. Je remontais lentement sur sa gorge offerte. Mon souffle se fit brulant et ma respiration saccadée. Ma voix emprunte de désir se fit suppliante.

"Je vous veux ma reine....Maintenant , toujours, éternellement...."

Je glissais mes mains tout le long de son dos avant de venir flatter sa croupe et de saisir sa taille pour mieux plaquer son bas ventre contre le mien. Je mordillais ses épaules tant mon envie était présente et ajoutais dans un murmure voir presque une supplication..

"Dieu que tu m'a manqué mon ange....Je ne veux plus jamais être séparé de toi."

Puis je plongeais mon regard dans le sien et souriais tendrement.

"D'ailleurs j'ai pris ....quelques dispositions pour ça. "

Je mordis mes lèvres en pensant qu'elle serait bientôt mienne.
Revenir en haut
Michiyo Lino
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 185
Localisation: Dans l'ombre de son roi
Féminin

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 20:28 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Je soupirai de bonheur sous ses baisers et étouffai un rire heureux. Je me laissai complètement faire, confiante et impatiente, rougissant à ses paroles. Je poussai un petit cri en me retrouvant dans ses bras puis éclatai franchement de rire en sentant l’eau chaude m’enveloppait. Je lui rendis son baiser avec ferveur, frémissant sous ses mains, les miennes se baladant avidement sur son corps. Je nouai mes jambes autour de sa taille et me cambrai sous sa bouche vorace. Le frottement de sa virilité sur ma féminité m’électrisait alors que mes mains se perdaient dans sa chevelure.  
  
Prenant son visage entre mes mains, je me délectai de la chaleur de son corps nourrissant le mien. Avec bonheur, je me perdis dans son regard et souris. 
  
« Les désirs de mon Roi sont mes désirs. » 
  
Mon bassin ondula et ce frottement me fit gémir. Je posai ma main sur l’une des siennes et accompagnai ses caresses. Je repris ses lèvres fiévreusement et murmurai entre deux baisers langoureux. 
  
«  Cette absence fut si longue, qu’il me semble qu’une année entière s’est écoulée. Plus jamais je ne te laisserai partir seul. » 
  
Je relevai la tête puis la penchai sur le côté, intriguée, les yeux brillants et les joues rouges. 
  
« Des dispositions ? » 
  
Me soulevant, je lâchai la main du roi pour glisser la mienne entre nous. Elle s’enroula autour de son membre et commença à le gâter. 

_________________
Revenir en haut
Domovoï Fowl
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 189
Localisation: au chateau

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 23:16 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Tout mon corps frémit en sentant la douce chaleur de sa peau tout contre la mienne. Ses caresses étaient de douces tortures , allumant en moi un brasier qui menaçait de me consumer à tout moment. Je mordillais sa gorge offerte, gémissant de plaisir sous les ondulations de son bassin, et ce fut un cri de pur plaisir qui s'échappa de ma gorge quand je sentis sa main s'emparer de mon membre dur et fièrement dressé . Je me mordis la lèvre inférieure alors qu'elle commençait à l'agacer. Je glissais ma tête contre son cou et tout en le parsemant de baiser j'ajoutai...

"Oui mon ange, des dispositions...Des dispositions pour que plus jamais tu ne sois loin de moi. Pour que tous les matins du monde , je me réveille à tes cotés. Pour que chaque soir je me couche prêt de toi. Pour qu'à chaque fois  je sente ton corps enflammer le mien . Pour que je puisse à jamais me perdre dans ces beaux yeux qui inondent de bonheur mes réveils...

Je la regardais tendrement et repris amoureusement ses lèvres. Puis j'ajoutais dans un petit sourire coquin.

"Disons que j'ai profité de mon statue de roi et de son trésor pour accélérer un peu les choses..Ah j'oubliais...Nous nous marions dans trois jours. "

Je resserrais mon étreinte , embrassant à nouveau fiévreusement sa poitrine .

"Je ne crains que tu sois fortement occupée ces jours prochain. Les essayages de ta robe, les manucures, le coiffeur, le bijoutier pour ta couronne et pas que...
Que sais je encore???Et pour finir , une longue cérémonie épuisante et fastidieuse mais au bout de laquelle tu sera devenue Dame Fowl et aussi la reine de mon royaume et de mon cœur. Mais ça tu l'étais déjà.... Si c'est toujours ce que tu désire bien sur."


Je frottais nos nez et pris ses lèvres goulument. Je mordillais le lobe de son oreille et ajoutais d'une voix rauque et chaude.

"Mais je n'attendrai pas jusque là. Cette nuit nous appartient et je compte bien en abuser encore et encore."

Je la soulevais doucement et l'assis sur le bord du baquet. J'écartais gentiment ses cuisses et je plongeais vers sa féminité que je goutais et fouillais avidement de ma langue. Puis pendant qu'un de mes doigts frapper à l'entrée de sa petite porte et qu'il s'y glissait doucement, je remontais légèrement pour mieux lui dévorer sa perle d'amour.
Revenir en haut
Michiyo Lino
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 185
Localisation: Dans l'ombre de son roi
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 16:55 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Je gloussai de sa réaction et me mordis les lèvres d’un air angélique. Mon autre main glissa dans sa chevelure alors que je continuai de la taquiner comme il me l’avait enseigné. Ma main variait la pression, la vitesse et la longueur du mouvement. Je pouvais sentir les battements de son cœur accélérer et cela me rendait folle. 
« Oui… Oui moi aussi je le veux… Mon amour de Roi... » 
 
Un long gémissement amoureux se perdit contre ses lèvres et je caressai sa langue de la mienne, l’enroulait, la suçotait et restai immobile un moment. 
 
« Nous marier ? Dans trois jours ? » 
 
Ma main se crispa dans sa chevelure et je tremblai violemment alors que ma poitrine se tendait et m’inondait de plaisir. Je fus incapable de répondre, gémissant en continu. Reprenant un peu mes esprits, je caressai son membre plus vigoureusement et parvins à murmurer. 
 
« Oui… Je le désire plus que tout… Oh mon dieu… » 
 
Les yeux pétillants de bonheur, je ne pouvais plus m’empêcher de sourire. J’étais à nouveau dans ses bras en proie à ce plaisir insensé et tellement jouissif. Je finis par glousser à ses paroles et me laissai faire en me tortillant un peu. Complètement écarlate, j’écartai mes jambes le plus possible et me cambrai gémissant plus fortement. Une de mes mains se posa sur le bord du baquet pour me tenir alors que l’autre glissait dans sa chevelure. 
 
« Domovoï… Tu… Tu me rends folle… » 
 
Je me laissai sombrer avec délice dans cette vague de chaleur et de plaisir qui prenait possession de mon corps. Par moment, je le bloquai, l'appuyai et tremblai violemment avant de l'attirer à moi. J'en profitai pour poser mes mollets sur ses épaules et frémis à la pensée de ce qui allait suivre. 
 

_________________
Revenir en haut
Domovoï Fowl
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 189
Localisation: au chateau

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 00:42 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Je souris à ses propos et profitais de sa surprise pour reprendre ses lèvres voracement.Je gémissais sous ses caresses expertes. Elle apprenait vite  et ce n'est pas moi qui allait s'en plaindre.Je la laisser faire au gré de son plaisir et je fus fort étonné qu'elle prenne les devants. Elle me fit comprendre ses intentions et je ne me fis pas prier. Je la laisser docilement faire puis la pénétrais très lentement .Je lui mordis les épaules et le lobe de l'oreille quant je cognais tout au fond d'elle.Je poussais un pur râle de plaisir lorsque je la sentit épouser chaque veine de mon membre gorgé de plaisir.Je restais immobile quelques secondes quant je cognais tout au fond d'elle avant de reprendre un long et profond va et viens. Tout mon corps était en feu et je ne désirai plus qu'une seule chose: la faire mienne.J'avais fais de son corps mon temple et de son âme ma déesse....
J'accélérai mes mouvements . Une vague de chaleur et de bonheur monta rapidement en moi.Je me plantais une dernière fois le plus profondément en elle alors que je me déversais en elle.Je gémis de bonheur sous cette impression de mourir et de renaître aussitôt en elle.Puis je glissais doucement sur le coté pendant que je reprenais amoureusement ses lèvres. Je la serrais , la lova tout contre moi en soupirant d'aise. Jamais je ne m'étais senti aussi bien. Puis après l'avoir lavé avec des gestes d'une extrême douceur, je la portais sur le lit . Je m'allongeais tout contre elle et l'enveloppais de mes bras puissants.

"Dieu que ces trois jours vont être longs..."

Je lui souris tout en caressant à nouveau son corps .Je la lovais dans mes bras. Plus rien ne comptait à mes yeux.


Dernière édition par Domovoï Fowl le Ven 12 Aoû - 13:18 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Michiyo Lino
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 185
Localisation: Dans l'ombre de son roi
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 01:01 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Le voir réagir autant à mes caresses me grisait. Ma main se crispa sur sa nuque lorsqu’il vint en moi et je me cambrai pour mieux m’offrir à lui. Ses morsures me firent frémir alors qu’il se tenait immobile et je bougeais sur lui en gémissant. Perdue dans son regard, je sentais monter en moi ce désir fou qui embrasait mon corps. Je nouai mes bras autour de son cou et m’agrippai à lui en proie à des sensations vertigineuses. Un gémissement plaintif s’échappa de mes lèvres entrouvertes et il accéléra le mouvement pour mon plus grand plaisir. De ma langue, je caressai le lobe de son oreille puis sa joue avant de mordiller ses lèvres. Ma poitrine délicieusement tendue frottait contre son torse, exacerbant mon ressenti. Je vis son visage se durcir alors que la jouissance se déversait en moi. Basculant la tête en arrière, je poussai un cri libérateur et tremblai violemment entre ses bras. Dans un état second, je lui rendis son baiser avec fièvre et me laissai faire ravie. 
  
Lorsque je sentis la douceur des draps, mon premier geste fut de me lover contre lui. J’aimais la douceur dont il pouvait faire preuve mais aussi quand il perdait le contrôle. Ses mains sur mon corps me faisaient de nouveau frémir et je gloussai, cachant mon visage dans le creux de son cou. 
  
« Trop longs… Il va falloir que l’on prenne de l’avance mon Roi. » 
  
Les yeux fermés, je profitai longuement de ce moment puis m’échappai de son étreinte pour disparaître sous les draps. A ma grande surprise, mon corps était de nouveau en feu et j’avais bien l’intention de le lui faire savoir. Ecartant ses cuisses, je m’y glissai et caressai son membre de ma langue. 

_________________
Revenir en haut
Domovoï Fowl
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 189
Localisation: au chateau

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 19:14 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Je la regardais surprit de la voir disparaitre ainsi sous le drap alors que j'avais envie de la serrer tendrement contre moi. puis je poussais un petit cri lorsque je sentis sa langue caresser mon membre qui réagit aussitôt. Je jetais le drap au loin et la regardais un air incrédule sur le visage.

"Mon ange?? Encore une petite envie??"

Je glissais mes mains sur ses épaules et caressais ses cheveux. Je gémit de bonheur en la sentant engloutir mon membre durci sous ses caresses. C'était tellement bon que s'en était presque douloureux. Je la laissais faire, succombant sous ses caresses expertes. Elle savait maintenant où me caresser et comment pour m'emmener dans un monde de plaisir où je ne contrôlais plus rien. Je l'encourageais en lui murmurant des oui osés . Je frolais l'explosion à chaque instant et me forçais à respirer profondément pour reculer le plus possible cet instant. Puis je la basculais doucement sur le coté et je me glissais à mon tour entre ses cuisses. Je basculais alors sur le dos l'entrainant sur moi. Je flattais ses fesses si mignonnes et si douces avant de coller ma bouche à sa fleur et d'en gouter ses parfums secrets avec ma langue. Je posais une main sur le creux de ses reins et la forcer doucement à se cambrer d'avantage, me permettant de la fouiller plus profondément. Je glissais sur sa perle que je suçotais . Ma main glissa vers sa poitrine et j'emprisonnais entre mes doigts la pointe durcie de l'un de ses seins. Je jouais avec alors que je reprenais sa fleur pour la gouter encore et encore..
Revenir en haut
Michiyo Lino
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 185
Localisation: Dans l'ombre de son roi
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 20:42 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Je relevai les yeux vers lui et virai écarlate avant de hocher de la tête. Sous la caresse de ses mains je compris et repris mes activités. Je frissonnai de le sentir ainsi réagir et je découvrais que cela procurait également un plaisir fou de combler l’homme que l’on aimait. Je poussai un petit cri en basculant et relevai la tête. Je me laissai faire et gémit fortement lorsque je sa langue douce et chaude vint réveiller mon bas-ventre. Mon corps s’enflamma aussitôt et je me mordis les lèvres, entièrement à sa merci. Je n’osais bouger de peur de rompre ce moment. Mes mains se crispèrent dans les draps. 
  
« Domovoï… Oui… Encore… » 
  
Je tâchai de me concentrer un peu et me penchai à nouveau. Avidement, je pris son membre entièrement dans ma bouche et le caressai de ma langue. Je commençai un mouvement de va et vient aussi profond que je pouvais, variant la vitesse et la pression de mes lèvres. De temps en temps je m’arrêtai sur son gland et titiller son frein. Brusquement je dus relever la tête et poussai un cri de plaisir, la jouissance déferlant en moi violemment. 

_________________
Revenir en haut
Domovoï Fowl
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 189
Localisation: au chateau

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 21:42 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

C'était à mon tour de lui faire perdre la tête. Je m'appliquais consciencieusement, la faisant gémir et frémir autant que je pouvais. Ses petits gémissements me galvanisèrent , je la fouillais plus avidement de ma langue alors qu'un doigt mutin jouait avec son petit œillet. Dieu que c'était bon de la voir ainsi. Elle s'abandonnait totalement sous mes caresses et cela remplit mon cœur de bonheur.Si j'avais eu un doute au début qu'elle se donne à moi par devoir, je n'en avais maintenant plus l'ombre d'un seul. Je sentis bientôt son corps se crisper dans un spasme violent  et souris.
Je la basculais alors doucement avant de me remonter et de prendre ses lèvres amoureusement. Je l'attirais tout contre moi et lui susurrais des "je t'aime" à n'en plus finir à son oreille dont je mordis le lobe. Son petit cri de surprise me fit rire gentiment et je déposais toue une myriade de petits baisers dans son cou pendant que l'une de mes mains se perdait dans ses cheveux. Je ne voulais plus entendre parler de faire chambre à part pour les trois jours qu'il restait à attendre. J'étais trop bien . Jamais je ne m'étais senti aussi vivant. Je resserrais la douce étreinte de  mes bras avec la ferme intention de la retenir contre moi.    
Revenir en haut
Michiyo Lino
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 185
Localisation: Dans l'ombre de son roi
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 22:03 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Je me lovai avec bonheur dans ses bras et sentis mon cœur exploser d’une joie immense. Ses mots d’amour me comblaient au-delà de toutes mes espérances. Je levai les yeux sur lui et le regardai avec tendresse.  
  
 « Mon amour, je n’ai pas pu te contenter jusqu’au bout. C’est indigne d’une future épouse non ? »  
  
Dieu que j’aimais sentir ses bras autour de moi, là était ma place. Je me tortillai pour dégager un de mes bras et caressai sa joue.  
  
« Tu es vraiment mieux avec cette barbe de quelques jours. Elle te rend si viril. »  
  
A nouveau, je rougis jusqu’aux oreilles et passai mon pouce sur ses lèvres avec douceur.  

_________________
Revenir en haut
Domovoï Fowl
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2011
Messages: 189
Localisation: au chateau

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 22:23 (2011)    Sujet du message: Le bureau du roi. Répondre en citant

Je la regardais attendri avant de croquer le bout de son nez.

"Ce n'est pas grave mon ange . Et ne dis donc pas de bêtise. Tu es la plus belle future épouse que je connaisse . La plus désirable aussi. Et tu aura tout le temps de te rattraper demain. "

Je posais ma joue dans la paume de sa main et soupirais d'aise. Dieu que j'aimais les sentir s'égarer sur ma peau.Je lui volais un baiser et lui souris.

"Vraiment??  Tu aimes...Et bien ma foi, si cela peut m'éviter de me raser trop souvent..."

Je resserrais mon étreinte , posant ma tête au creux de son cou. je m'enivrais de son parfum avant de lui murmurer.

"En tout cas,ce soir, tes serviteurs devront se passer de toi. Je te tiens et je n'ai pas l'intention de te lâcher cela même si mon royaume s'écroulait. Je te veux à mon réveil tout contre moi et cela jusqu'à la fin des temps. "

Puis je m'assoupis doucement en la sentant s'endormir blottie tout contre moi. Je fermais les yeux , heureux comme jamais. Je tenais dans mes bras ce que j'avais de plus cher à mon cœur.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:28 (2018)    Sujet du message: Le bureau du roi.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Royaume de Galicia Index du Forum -> Le château de Grimburg -> Partie réservée aux membres de la famille royale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com