Le Royaume de Galicia Index du Forum
Le Royaume de Galicia Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chambre pour une vampire amnésique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Royaume de Galicia Index du Forum -> Le château de Grimburg -> Partie réservée aux invités du roi (nobles/étrangers/marchands)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 20 Juil - 20:28 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

Toujours endormis, les yeux clos et la bouche légèrement entrouverte, on m'avait transporté dans une chambre habituellement réservée aux nobles ou au marchands des contrées voisines qui se trouvaient être de passage au château. Après de longues heures de repos, j'entrouvris enfin les yeux, papillonnant des cils. Mon estomac se manifesta alors bruyamment, me faisant écarquiller les yeux. La servante qui m'avait menée jusqu'ici quitta alors le fauteuil dans lequel elle s'était installé pour s'approcher de moi doucement. Sans paraitre l'avoir remarqué, je fis rouler mes yeux dans la pièce. La tapisserie était belle et de bonne qualité, les tableaux qui ornaient les murs semblaient dater du siècle précédent et le lustre qui pendait du plafond paraissait être de cristal. Lentement, je baissais alors les yeux et souris. J'étais assise dans un grand lit a baldaquin, couverte par des draps de soie, et aussi confortable et doux que du duvet. J'étais silencieuse quand tout à coup une main se posa sur mon épaule nue.

Je sursautais soudainement, me dégageant sans ménagement et reculant, toujours coincé entre les draps. Ma main levée devant mes lèvres et une expression horrifié sur le visage, je fixais la servante qui m'avait effrayé puis soupirais en comprenant qu'elle ne me voulait aucun mal. Elle était jeune mais semblait douce et pleine de sagesse. Me souriant doucement, elle s'éclipsa rapidement et revint bientôt avec un plateau chargé de victuailles. Ma bouche s'ouvrit alors en un "oh" et, tandis que la jeune femme déposait le plateau sur mes genoux, je baissais les yeux sur l'assiette pleine. J'en avais l'eau à la bouche. Ne prenant même pas la peine d'utiliser les ustensiles habituels, je me jetais aussitôt sur la nourriture. J'étais morte de faim. Croquant à pleine dent dans un morceau de poulet, je détournais les lèvres puis arracher un bout de pain à une tartine avant d'avaler quelques pommes de terres et un bon verre d'eau. Vu ainsi, je devais passer pour une véritable sauvageonne. 

Une fois le repas terminé, la servante me prévint alors qu'elle avait fait couler un bain. Une grimace déforma aussitôt mes traits. Renversant le restant du plateau sur les draps, je m'échapper du lit et me dirigeais droit vers la sortie. J'ouvris alors la porte et m'arrêtais brusquement, levant lentement les yeux. Un homme dont je n'aurais su dire la taille mais paraissait être un géant me bloquait le passage. Bouche bée, je restais immobile jusqu'à ce que la servante m'attrape par derrière et me tire vers la salle d'eau. J'avais beau me débattre, impossible de me défaire de son emprise. Malgré les apparences, elle avait une poigne de fer. Entré dans la salle de bain, arrivé devant le baquet d'eau chaude plein à craquer, la jeune femme ferma la porte à clef et se retourna vers moi, les poings sur les hanches. Je tournais alors la tête à droite puis a gauche et vis alors qu'elle n'était pas seule.

A peine quelques minutes plus tard, je me retrouvais entièrement nue à gambader dans la salle d'eau tandis que certaines préparaient des serviettes et que d'autres cherchaient une nouvelle tenue à ma taille. Je vi s alors une étagère sur lesquelles reposaient des fioles de toutes sortes. Des petites, des grandes, des rouge, des mauves, bref, il y avait là un mélange varié. J'en pris alors deux au hasard et les vidaient dans l'eau chaude du baquet. Ne voyant aucune différence, je me penchais alors vers l'eau et reniflais. Là, il y avait une différence. L'eau n'avait pas d'odeur, mais désormais, elle en avait, non pas une, mais deux bien distinctes. Un sourire aux lèvres, je retournais chercher d'autres fioles et en vidais quelques unes. Une des servantes se retourna alors, par malchance vers moi et parla d'une voix si tranchante que j'en laissais tomber les fioles au sol.

Du verre et des liquides recouvrant le sol autour de moi, je restais immobile et silencieuse, la tête basse, comme une enfant qui viendrait de se faire prendre la main dans le sac. Celle qui m'avait réprimandé un peu plus tôt s'approcha alors de moi et m'attrapa le poignet, prête à en découdre. Je reculais, surprise, et sentis soudain une douleur cuisante dans le pied droit. Je venais de poser le pied sur du verre et quelques morceaux de celui-ci avaient pénétrés ma chair. Tandis qu'on me faisait assoir sur une chaise, l'une des servante m'examina le pied puis entreprit de retirer chaque morceau de verre, les autres jeunes femmes me tenant fermement. Je me débattais puis cessais aussitôt en sentant la douleur peu à peu disparaitre. Sous les yeux médusés des servantes, mes plaies se refermaient lentement, ne laissant que de très fines cicatrices presque invisible à l'œil nus.

Après quelques minutes de réflexion, chacune d'entre elles mirent le fait que je guérissais rapidement sur le dos d'un quelconque don de la nature. Les jeunes profitèrent alors que j'avais les yeux détournés pour me soulever et me plonger dans le baquet d'eau chaude. Je poussais alors un cri plaintif puis un léger couinement s'échappa d'entre mes lèvres. Totalement figée par la peur, je restais immobile et laissais les servantes s'occuper de moi. J'eus droit à trois shampooing et à plusieurs reprise je sentis la fleur de douche passer sur mon corps. En effet, lorsque le prince Fenrir m'avait trouvé, j'avais le visage noir et ma peau était aussi sale que celle d'un porc après s'être roulé dans la boue. Lorsqu'enfin je sortis de l'eau, deux des servantes me séchèrent, frottant ma peau avec ardeur. On m'essuya alors les cheveux puis on me fit enfiler une longue robe blanche qui trainait jusque sur le sol.

Après cela, les jeunes femmes m'installèrent devant une coiffeuse et s'occupèrent de mes cheveux. Tout d'abord, elles les brossèrent longuement puis cherchèrent un moyen de les attacher. Mais chaque fois que celles-ci me présentaient une coiffure, je secouais la tête en signe de négation. Je n'en étais pas sûr mais je pensais qu'avant de perdre la mémoire, je n'aimais mes cheveux que d'une seule façon, libre comme l'air, flottant au grès du vent. Bientôt, une des servantes en envoya une autre chercher le Prince Fenrir. En attendant, on me saupoudra d'une fine couche de poudre, rendant ma peau encore plus pâle qu'elle l'était avant de me surligner les yeux de noir, les mettant ainsi en avant. Je m'observais alors dans le miroir. J'avais l'impression de ne pas être moi. Quelque chose me disais que je ne ressemblais pas à cela, que je n'étais pas du genre à fausser ainsi mon visage. 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Juil - 20:28 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 20 Juil - 23:12 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

Ayant reçu la servante venue le prévenir que la gueuse était réveillée, le prince saisit la chaîne de Macha et se dirigeait vers l'aile du château qui abritait les invités de marque, à la suite de la servante. Les yeux de Fenrir étaient fixés sur les hanches roulantes de la jeune femme et mis en valeur par la simple robe bleue qui indiquait sa fonction. Un sourire naquit sur ses lèvres jusqu'à ce qu'il arrive au niveau de la salle des gardes qu'il traversa, saluant d'un mouvement de tête ces braves hommes avec lesquels il passait beaucoup de son temps libre... Même lors du bal que donnait son père pour annoncer publiquement son choix de nouvelle compagne il était venu manger avec ses hommes. Dégouté.


Le prince continuait son chemin, les commentaires de ses hommes sur la servante et leur rire gras s'éloignant peu à peu... Fenrir accéléra légèrement son pas, passant aux cotés de la servante à laquelle il murmura nombre de flatteries et mots doux au creux de l'oreille, la faisant rougir et rire... Macha ouvrait la marche, se moquant éperdument des agissements de son maitre, plus intéressée par grogner après le garde géant devant la porte qui gardait celle qu'ils allaient voire. Fenrir remercia la servante d'un baiser volé et d'une tape sur le fessier qui fit rougir et roucouler la servante avant de frapper doucement à la porte, faisant signe au garde de s'écarter.



Attendant une réponse le prince jeta un bref coup d'œil sur sa tenue, il portait un pantalon noir qui mettait en valeur sa taille et la hache qu'il portait au coté, sans la rendre agressive. Il portait une chemise de lin noire parsemée d'un paon d'argent qui relevait bien la carrure de ses fortes épaules ainsi que ses muscles acquis à force de manier les armes. Satisfait il attendait une réponse, même si son rang aurait put lui permettre d'entrer sans même s'annoncer...

_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 21:09 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

Assise devant la coiffeuse, j'observais mon reflet, cherchant à comprendre si il s'agissait bien de moi. Le peu de maquillage que l'on m'avait apposé sur le visage me changeait du tout au tout. Je paraissais bien plus mature, bien plus fière et bien plus adulte. Ce n'était pas moi. Je ne ressemblais pas à cela, à cette image que me donnait le miroir. J'avais l'impression d'être différente. J'étais tout autre. Une grimace déforma mes traits. Ce n'était pas ce à quoi je voulais ressembler. Me levant brusquement, les servantes s'écartèrent alors. Je me regardais une dernière fois dans la glace puis essuyais le maquillage du revers de la manche, laissant ainsi une longue trace noir sur les manches de ma robe blanche et sur mon visage. Les jeunes femmes poussèrent des "Oh!" de surprise sans régir plus jusqu'à ce que je me dirige brusquement vers la porte de la chambre.

Je me retournais subitement, prenant la direction de la porte de sortie, puis slalomais entre les servantes qui cherchaient à m'attraper. Je sautais agile sur le lit, puis glisser au dessus d'une autre jeune femme avant d'atterrir enfin les deux pieds au sol. Je courais droit vers la sortie et l'ouvrais aussitôt. Je me retrouvais alors nez à nez avec la personne qui m'avait ramené jusqu'ici. Qui était-il déjà ? Un prince ? Le prince Fenrir ? J''avais peut être perdu la mémoire, mais pas mes bonnes manières. Je m'inclinais alors respectueusement, soulevant très légèrement ma robe qui touchait le sol, tout en reculant doucement. Lorsqu'à nouveau je relevais la tête, j'aperçus la hache au côté de l'homme et une expression de peur se peignit sur mon visage. A nouveau des images floues me revinrent en mémoire. Mais je n'arrivais toujours pas à distinguer ne serais c e qu'un seul et unique visage....

Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 23:27 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

La porte s'ouvrit brutalement devant le prince qui haussa un sourcil, Macha se rétracta devant lui prête à bondir. La jeune femme qu'il avait ramené se trouvait devant lui. Échevelée, une jolie robe blanche la mettant en valeur, le visage balafré de noir? Mais que c'était il donc passé ici? Fenrir jeta un regard par dessus l'épaule de la jeune fille et ses sourcils se froncèrent... Derrière elle les servantes étaient figées dans leur posture initiale et ce que le prince vit ne lui plaisait pas du tout. On aurait dit un champ de bataille que cette chambre et les servantes avaient encore les mains tendues vers son invitée. Macha poussa un grognement qui fit reprendre leurs esprits aux servantes qui se mirent tout a coups a s'agiter en tout sens afin de restaurer l'apparence de la chambre... Fenrir baissa les yeux sur la jeune demoiselle qui lui avait ouvert la porte... elle exécutait une révérence... Parfaite! Le prince se reprit avant que son étonnement ne soit perçu et remarqua que la vue de sa hache indisposait la jeune fille... Doucement il la défit et la remit au garde de la porte avant de lentement se retourner vers son invitée.


-Belle enfant... Permettez moi de me présenter à nouveau. Je me nommes Fenrir.

Le prince mit sa main sur son cœur et se pencha légèrement en avant puis retira sa main qu'il tendit vers la jeune fille, toujours penché en avant. Quelques murmures se firent dans la chambre, jamais le prince n'avait été aussi galant! Bon certes il était toujours galant homme mais tout en gardant une certaine distance! Là... Le prince eu un sourire et ne lâcha pas la jeune femme des yeux, sa queue de cheval tombait sur son épaule droite, cela le dérangeait mais il ne le montra pas. Allait elle le repousser?

_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 00:04 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

Après avoir fait une légère révérence, j'avais lentement relevé le visage, posant mon regard sur l'homme qui se tenait face à moi. Je vis alors qu'il donnait son arme au garde et inclinais doucement la tête en signe de remerciement. Néanmoins, tandis que cette hache passait des doigts du prince à ceux du gardes, je ne la quittais pas des yeux. Je le vis alors s'incliner doucement et penchais légèrement la tête sur le côté. Mais que me voulait-il ? En voyant qu'il me tendait la main, je regardais alors à droite puis à gauche. C'était à ne plus rien y comprendre. Je remarquais alors le regard de certaines servantes. Certains furieux, d'autres étonné. Mais que se passait-il donc ? Reportant alors mon attention sur l'homme, je l'observais silencieusement puis hésitais avant de venir doucement poser ma main sur celle du prince. Je fis une nouvelle révérence.

Gloria... Je m'appelle Gloria Idril.

C'était la première fois que j'ouvrais la bouche pour formuler une véritable phrase depuis que j'étais arrivé. Ma voix était celle d'une jeune fille de mon âge, douce, un peu fluette mais très séduisante. J'étais moi même surprise de la voix qui venait de sortir d'entre mes lèvres. Je me sentais autrement que d'habitude. Différente d'avant. mais en quoi, je n'en avais aucune idée. Je ne me souvenais pas. Je ne me souvenais plus... plus de rien. Relevant doucement les yeux vers le Prince, je remarquais alors que ma vision était floue. Mes yeux étaient embués de larmes. Sans rien dire ni rien faire, je les laissais couler sur mes joues, créant ainsi de nouvelles traces noires sur mon visages. Mon regard toujours fixé sur l'homme, je bégayais des mots incompréhensible puis baissais les yeux avant de renifler et d'essuyer à nouveau mes larmes du revers de la manche.


Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 00:56 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

Le prince saisit délicatement la main de la jeune femme afin de venir l'effleurer de ses lèvres en un baise main des plus doux. Un sourire naquit sur ses lèvres lorsqu'elle fit sa révérence une seconde fois, pas moqueur! Juste amusé... Au son de sa voix il devinait qu'elle était jeune... Plus jeune que lui... Lorsqu'elle relevât le visage il vit ses yeux embués de larmes. La première couler et rouler comme au ralenti le long de sa joue, traçant un chemin noir sur le chemin qu'elle empruntait... Le prince lâcha doucement la main de la jeune fille et lui tendit le bras. Gloria... Gloire? Hum... Peut être cela n'avait il aucun rapport... Gloria... Fenrir rougit et essuyât doucement les larmes de Gloria du bout du pouce, il sortit un mouchoir de l'intérieur de sa chemise. Il trempât ce dernier dans une vasque d'eau claire avant de commencer à nettoyer son visage des traces noires laissées par le maquillage.


-Les fleures les plus pures n'ont besoin d'aucun artifices pour faire éclater leur beauté aux yeux de tous. J'espère mademoiselle que l'on vous à traitée avec les égards que vous méritez... Une invitée de marque.

Le prince tourna lentement un regard blessé et triste à la servante à qui il avait confié la tâche de prendre soin de son invitée, lui signifiant sa déception de la manière dont cela avait été fait. Macha vint pousser la jambe de Fenrir du museau mais celui ci se contenta de la gratter entre les oreilles, lui signifiant que ce n'était pas le moment. Il ramena son regard sur la jeune fille dont il finit de nettoyer le visage puis d'un signe congédiât la troupe de personnes amassée dans la pièce, désireux de parler seul à seul avec... Gloria. Peu à peu la pièce se vidât alors que le prince vint s'asseoir dans un canapé, faisant signe à Gloria de se mettre à son aise. Qui était elle donc? Il fallait qu'il en apprenne plus sur elle...

_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 13:26 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

Je n'avais même pas sentis les lèvres de l'homme se poser sur ma main. J'étais complètement absorbé par les larmes qui couler le long de mes joues. Pourquoi pleurais-je ? Je n'en savais rien. Cependant, un sentiment de panique naquit en moi. Mais qui étais-je ? Avais-je une famille ? Étais-je comme les autres ? Non, je le savais au plus profond de moi. Mais qu'avais-je de si différent ? Qu'avais-je de plus ou de moins ? J'effrayais les gens je le sentais mais pourquoi ? Je sursautai brusquement en sentant le pouce du prince passer sur ma joue. Je levais lentement les yeux vers lui, plongeant mon regard dans le sien, et restais ainsi à le fixer la lèvre inférieur tremblante tandis qu'il séchait mes larmes. A ses paroles, je hochais doucement la tête sans vraiment paraitre comprendre. Puis je vis la pièce se vider lentement et regardais les servantes disparaitre dans le couloir silencieusement, la tête basse.

Je suivis alors du regard le prince Fenrir, silencieuse et immobile, ne bougeant que les yeux. Lorsqu'il s'installa dans un des fauteuils, je le regardais faire sans bouger puis m'inclinais une nouvelle fois lorsqu'il me fit signe de m'assoir. A mon tour, j'avançais d'un pas maladroit vers le fauteuil et m'installais. Je soulevais doucement les pans de ma robe blanche et m'asseyais. Les mains posées sur les genoux, je restais là, totalement immobile et le visage dirigé vers le sol. Gêné pour je ne sais quelles raisons, mes doigts se tortillèrent sur mes genoux tandis que je me raclais la gorge. Je n'étais pas à mon aise, c'était évident. Je me sentais mal à l'aise et pourtant cet homme m'inspirait confiance. Levant les yeux, je fouillais la pièce du regard, cherchant quelque chose qui pourrait éveiller en moi des souvenirs. Mais rien. J'avais l'impression d'être une tâche dans ce décor somptueux. De toute évidence, je ne faisais pas partie du milieu social aisé.
Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 15:17 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

Fenrir lisait dans les mouvements la gêne de Gloria et s'en étonna, il l'observait tranquillement alors qu'elle observait la pièce alentour. elle semblait plongée dans ses pensées. Tant pis, il devait savoir qui elle était!


Veuillez excuser, mademoiselle, cette interruption du fil de vos pensées mais... Je me demandais ce que vous faisiez dans cette foret qui se trouve être la propriété du roi. Qui êtes vous donc mystérieuse libellule? Que vous est-il arrivé pour que je vous trouves dans cet état de fatigue? affamée... Dépenaillée... Avez vous un endroit où loger? De la famille quelque part?

Le prince se tut et lui fit un sourire gêné.

Oh... excusez mes mauvaises manières... Mais vous m'intriguez tellement...

Macha vint se poster aux cotés de son maitre qui commençât à la gratter derrière les oreilles, lui tirant ainsi un fort ronronnement.

_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 15:38 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

J'étais plongé dans mes pensées quand la voix du prince s'éleva. Je sursautais doucement, comme sortis d'un rêve. Mon regard se posa alors sur l'homme et tandis que je papillonnais des cils comme si cela pouvait m'aider à comprendre, je remarquais alors la présence du tigre aux côtés de son maitre. Je secouais alors la tête lorsqu'il s'excusa puis me pinçais les lèvres. Qu'allais-je donc bien pouvoir lui dire ? Je soupirais alors puis plongeais mon regard dans celui du prince.

Je ne sais pas... Je ne sais plus. Je ne me souviens plus de rien... La seule chose dont je me souviens, c'est de ce nom qui me trotte dans la tête... Gloria Idril. Je suppose que c'est le mien...

Je baissais à nouveau les yeux tandis que pour la seconde fois des larmes se mettaient à couler sur mes joues. J'avais soudain une impression de vide, d'un trou à combler. Je me sentais comme seule, perdue et sans défense. Qu'allait-il advenir de moi ? Qu'allais-je devenir ? Dans un souffle, je murmurais alors un prénom qui était en fait celui de ma mère mais dont je n'étais pas censé me souvenir. Les yeux écarquillés et des larmes roulant sur mes joues, je relevais brusquement la tête, comme horrifié. J'avais spontanément susurrais un prénom mais je ne savais à qui il appartenait. De légers sanglots se mirent à agiter mes frêles épaules. Je ne savais plus rien et quelque part au fond de moi, j'avais honte...

Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 17:18 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

Le prince écoutait attentivement la jeune fille assise devant lui. Ainsi elle disait ne plus se souvenir de quoi que ce soit hormis son nom? Hum... C'était intéressant. Mais si elle n'avait plus d'endroit où vivre, il ne pouvait pas la jeter à la rue comme une moins que rien. Fenrir réfléchit un moment, se perdant dans ses réflexions, cherchant une solution. Il caressait distraitement Macha et sans s'en rendre compte défit doucement sa chaine, la laissant libre. La tigresse d'un blanc immaculé, hormis ses rayures d'un noire profond, fixait la jeune fille de ses yeux verts irisés d'or, alors que le prince continuait de se perdre au plus profond de ses réflexions. La porte s'ouvrit soudainement, faisant se redresser brutalement Macha qui poussa un long grognement, montrant ses crocs d'une taille assez impressionnante. Un homme d'age mûre et tout en armes entra dans la pièce, un instant immobilisé face à la créature menaçante. Il toussota d'un air embarrassé, retirant son heaume cornu avant de s'approcher de son prince, de s'agenouiller à son coté et de lui murmurer à l'oreille.



Mon prince. des hommes de votre garde, alors qu'ils étaient en permission, ont capturés des malandrins qui abusaient d'une jeune femme de ferme dans une ruelle sombre. connaissant votre avis sur le fait de déranger le roi pour des flagrants délits je viens quérir vos ordres sur la conduite à tenir quant à ces fourbes. Bien entendu ni le roi ni sa garde n'ont été mis au courant de cette capture.



Frère d'armes. qu'on les empales sur la place du marché avec un écriteau désignant leur méfait. bien entendu je ne désires pas que l'on puisse savoir qui à fait cet acte de justice. et que la moitié des possessions non terrestres de ces engeances de démons soit remis à la victime.



Bien sûr seigneur. Il en sera fait ainsi. Les hommes demandent aussi si nous repartons bientôt en campagne, prince...



Que les hommes continuent l'entrainement. Nous partirons en campagne d'ici un ou deux mois, mais n'en parles à personne fidèle bras droit. Que nos hommes continuent un entrainement dur. Nous sommes et devons rester l'élite de l'armée de Galicia! Deus manum ducit.



Deus manum ducit.



L'homme se redressât et serrât le poignet de son prince, salut des soldats, avant de remettre rapidement son casque et de sortir exécuter les ordres qui venaient de lui être livrés. Fenrir restât un court moment à fixer la porte par laquelle était sortit le capitaine de sa garde personnelle, plongé dans ses pensées. Le prince secouât la tête avant de tourner à nouveau son visage fin vers la jeune fille. Il la regardait d'un air quelque peu embarrassé.



Hum... Veuillez... douce personne, m'excuser pour ce dérangement impromptu. Mais permettez moi de vous demander. Que savez vous faire? Qu'aimeriez vous apprendre à faire? Je ne puis pas vous laisser partir ainsi mendier sur les routes, aussi je vous proposes une place au château en tant que servante éventuellement. Et si vous craignez... D'être mal vue des autres je puis même vous prendre à mon service. vous disposeriez ainsi d'un toit, de repas quotidiens ainsi que d'une paye...



Le prince observait la réaction de la jeune fille, caressant délicatement le museau que Macha venait de poser ostensiblement sur sa cuisse.



_________________
Revenir en haut
Gloria Idril
Etrangers

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2011
Messages: 22
Localisation: Ici et là
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 10:45 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

J'étais assise, immobile à attendre le verdict du prince. Je le vis alors défaire la chaîne de sa tigresse inconsciemment, le libérant ainsi. Elle me fixait de ses yeux vert irisés d'or. Mon regard se mit à fuir le sien puis décida de plonger dans le sien. La regardant droit dans les yeux, je stoppais tout mouvement. Mes yeux d'un bleu profond fixé sur les siens, j'avais l'impression de devenir sauvage à mon tour, de devenir un véritable prédateur prêt à fondre sur sa proie. Et quelque chose au fond de moi me disait que ce n'était pas la première fois que cela m'arrivait. Mes lèvres s'entrouvrirent lentement, faisant apparaitre peu à peu deux crocs. Puis soudain la porte s'ouvrit en grand et je sursautais, reprenant pied dans la réalité. Détournant alors le regard, je venais poser ma main devant ma bouche, comme si cela pouvait simplement faire disparaitre les crocs qui venaient de me pousser. Je laissais alors le prince ainsi que le soldat parlementer tranquillement. Une grimace étira néanmoins mes traits lorsque je les entendis parler de dieu en latin. Une langue ancienne que je connaissais apparemment mais que je ne semblais guère apprécier. Puis, à la proposition du prince, je haussais un sourcil, réfléchissant. Servante ? Comme les jeunes femmes de tout à l'heure, celles qui s'étaient occupé de moi ? Pourquoi pas...? Je hochais alors la tête, préférant ne pas parler afin de ne pas risquer qu'il voit mes crocs. Seulement...

Je pense pouvoir être à la hauteur pour devenir la servante personnelle du prince...

Mes doigts toujours placé devant mes lèvres, j'avais conscience que ce n'était une façon de parler à un prince, cependant, je ne voulais pas qu'il me voit ainsi. Il prendrait alors peur ou déciderait de me tuer sur le champs. Et par dessus tout, je perdrais sa confiance, la seule que j'avais. Cependant, naissait en moi une soif qui grandissait au fur et à mesure que je posais les yeux sur l'homme qui se tenait face à moi. Qu'allais-je faire ? Je me retenais alors à grand peine de lui sauter au cou et de planter mes crocs dans sa chair... Je me rendis alors compte d'une chose... Je n'étais pas humaine... Je n'avais rien d'un être humain. J'étais une créature du diable...
Revenir en haut
Fenrir Fowl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2011
Messages: 41
Localisation: Chateau de Galicia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 12:42 (2011)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique Répondre en citant

Macha se dressa sur ses pattes d'un coup, poussant un rugissement d’avertissement en direction de la jeune femme, lui exposant ses crocs d'une taille impressionnante. La tigresse était d'une taille anormalement grande, haute d'à peu près 1m35 au garrot elle en imposait et ne se sentait pas du tout impressionnée par le prédateur qu'elle sentait enfouie chez cette frêle créature, elle ne sous estimais pas la vampire mais savais qu'elle pourrait la dévorer avant que cette dernière ne s'en prenne à son bienfaiteur. Fenrir posa nonchalamment sa main sur l'encolure de sa tigresse afin de la calmer, cette dernière ayant transmis son avertissement se rassit avant d'entamer sa toilette.

Dans ce cas je vous propose de commencer immédiatement, enfin sauf si vous désirez vous reposer ou vous restaurer un peu plus longtemps. Votre vie précédente semble avoir été assez mouvementée... Une magnifique fleur dont les pétales sont légèrement striées sur les pointes... Je suis quand même très impressionné de ce que votre regard parrait dur et froid pour un visage si fin aux douces rondeurs candides...

Le prince souri doucement avant de se lever.

Ma servante personnelle Dame Sylvia restera à votre disposition jusqu'au moment où vous voudrez entrer à mon service, à ce moment là faites le lui savoir et elle vous habillera en conséquence et vous dira quoi faire... L'argent et l'azure sont mes couleurs Dame Gloria.

Fenrir se leva et la salua galamment avant de quitter la pièce, Macha collée à ses talons qui ne lâchait pas la jeune femme du regard jusqu’au ce qu'ils soient sortis.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:38 (2018)    Sujet du message: Chambre pour une vampire amnésique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Royaume de Galicia Index du Forum -> Le château de Grimburg -> Partie réservée aux invités du roi (nobles/étrangers/marchands) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com